Après une  amende de 48,5 millions d’euros en 2016, Apple a désormais l’antitrust coréen sur le dos pour pratiques déloyales. Il lui est reproché de faire payer les opérateurs coréens les frais publicitaires et de réparations.

Le régulateur coréen a en effet lancé une enquête contre Apple depuis plusieurs mois, et il souhaite désormais que le géant californien réponde de ses actes. Tout d’abord, la Korea FTC veut savoir pourquoi les opérateurs SK Telecom, KT et LG Uplus, soit les plus importants du pays, ont dû faire des publicités télévisées pour les iPhone X et iPhone 8 à leurs propres frais.

Erik Telford, président du Franklin Center for Government & Public Integrity, a soulevé certaines préoccupations : « L’agence anti-trust de la Corée du Sud a affiché un comportement inquiétant qui menace la viabilité des entreprises qui font des affaires en Corée du Sud, y compris les grandes sociétés américaines comme Apple, Google, Intel, Microsoft, Oracle et Qualcomm. »

Une autre personne souhaitant garder l’anonymat explique : « Quand vous voyez les publicités télévisées de l’iPhone. les coûts s’élèvent à des milliards de wons. »

La Korea FTC attend qu’Apple apporte des réponses à ce sujet, après quoi elle prendra une décision. Même sans nouvelle, une décision sera prise, ce qui risque de coûter cher au géant américain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom