Siri ne serra jamais parfait, selon son co-fondateur

 

Depuis ses débuts en 2011 sur iPhone 4s, Siri l’assistant virtuel d’Apple n’a jamais reçu les meilleures notes de la part des spécialistes de l’industrie et des utilisateurs. Même le HomePod, qui fait de Siri un élément fondamental, a été critiqué pour son assistant virtuel. Norman Winarsky, le co-fondateur de Siri, a voulu apporter quelques réponses à ce sujet.

En 2008, Siri était une spin-off simple de SRI International, une société dont Winarsky était président et co-fondateur. En février 2010, Siri a été lancé en tant qu’application iOS, pour être acquis quelques mois plus tard par Apple. Un peu plus d’un an après cette acquisition, Apple a présenté Siri sur l’iPhone 4s, initialement avec des fonctions limitées. Depuis ce jour, l’entreprise a toujours essayé d’améliorer l’assistant virtuel, en l’apportant sur presque tous les appareils du marché.

Dans une récente déclaration, Winarsky a expliqué que les capacités de Siri n’étaient pas à la hauteur de ses prédictions, car il attendait beaucoup plus d’Apple. Plus précisément, les commentaires de Winarsky se concentrent sur ce que voulait faire Apple de Siri et là il en est aujourd’hui.

Selon son co-fondateur, Siri a été conçu pour être incroyablement intelligent dans quelques domaines clés – Voyage et loisirs en premier lieu – et puis « s’étendre progressivement à des domaines connexes » une fois une certaine maîtrise acquise avec chacun d’eux. L’acquisition d’Apple de Siri est devenu un serveur qui englobe la vie, et Winarsky dit que cette décision a probablement conduit Apple à rechercher « un niveau de perfection qui ne sera jamais atteint » :

« Cela arrive parce qu’Apple a choisi d’amener Siri dans une direction très différente de celle fournie par ses créateurs originaux. Avant Apple, Siri était destiné à offrir des conseils intelligents sur les voyages et le divertissement. Par exemple, si vous étiez dans un aéroport et que votre vol était annulé, Siri serait en mesure de chercher indépendamment un itinéraire alternatif pour atteindre la destination. En l’absence de solutions de rechange, Siri aurait recommandé le chemin le plus rapide pour retourner à la maison ou, si vous étiez absent, afficherait une liste d’hôtels à proximité.

C’étaient des tâches plus simples, mais il les exécutait d’une manière impeccable. Après avoir développé ces premières zones, nous étendrions ensuite les fonctions de Siri à des sujets connexes, améliorant progressivement l’assistant virtuel. Apple, d’autre part, a immédiatement présenté Siri comme un assistant qui peut vous aider dans tous les domaines de votre vie. C’est un défi si grand qu’il sera pratiquement impossible de perfectionner Siri dans tous les domaines d’utilisation potentiels, notamment parce qu’Apple compte 1 milliard de clients. Un milliard de personnes ayant des besoins différents. Ils recherchent probablement un niveau de perfection qu’ils n’obtiendront jamais. »

 
  • 21892 Posts
  • 8485 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.