Apple a relevé plusieurs « infractions majeures » chez ses fournisseurs

 

Le 12ème rapport sur la responsabilité des fournisseurs d’Apple a été publié aujourd’hui. Malheureusement, il semble que les violations ont augmenté, mais il y a une explication simple.

La société informe que 15 millions de salariés travaillant pour ses différents fournisseurs ont participé à des cours spécifiques dédiés à leurs droits. Cependant, d’après le rapport, Apple a encore des problèmes à résoudre dans sa chaîne d’approvisionnement.

Apple a contrôlé 756 fournisseurs dans 30 pays dans le cadre de son rapport d’étape sur le travail et les questions environnementales, incluant 197 nouveaux fournisseurs qui ont été audités pour la première fois. La société affirme que le nombre des « moins performants » est tombé à 1% cette année, en baisse par rapport aux 3% en 2016 et aux 14% en 2014.

Apple explique sa méthodologie de notation : « Un score de 90 à 100 est représentatif d’un haut rendement. Un score inférieur ou égal à 59 est représentatif d’un faible rendement. Un score de 60 à 89 est représentatif du comportement moyen. »

En termes de violations, Apple a déclaré avoir identifié 44 « violations fondamentales » de la réglementation du travail, ce qui représente plus du double du nombre déclaré l’année dernière. Apple affirme que ces violations comprennent 38 cas de fausses heures de travail, 1 violation des restrictions d’accès, 3 cas de frais de recrutement excessifs et 2 violations du travail des enfants.

En 2017, trois fournisseurs ont été identifiés avec des travailleurs contractuels étrangers qui ont été facturés pour leurs dépenses d’embauche. Dans chaque cas, le fournisseur était tenu de rembourser intégralement les commissions d’admission à tous les travailleurs concernés.

Dans un autre cas, plus de 700 travailleurs contractuels étrangers ont été recrutés aux Philippines pour travailler pour un fournisseur par l’intermédiaire d’une agence d’emploi privée. Cela a entraîné des commissions excédentaires de plus de 1 million de dollars.

En ce qui concerne les cas de falsification du temps de travail, 94% des fournisseurs ont déclaré qu’ils respectaient l’exigence des 60 heures par semaine fixée par Apple, contre 98% l’année dernière. Apple attribue ce pic au fait qu’en 2017, de nombreux nouveaux fournisseurs sont arrivés, et n’ont pas encore été en mesure de se conformer aux exigences de l’entreprise en termes d’heures hebdomadaires maximales.

Le rapport d’étape sur la responsabilité des fournisseurs d’Apple souligne également les efforts de l’entreprise pour mieux protéger les employés de divers fournisseurs : « Un nouveau programme d’études sur les soins de santé préventifs encourage les femmes à se concentrer sur leur santé personnelle et, espérons-le, à partager ces connaissances avec leurs familles et leurs communautés. Notre objectif est d’atteindre 1 million de femmes d’ici 2020. Nous savons que notre travail n’est jamais terminé et nous nous engageons à élever la barre chaque année dans notre chaîne d’approvisionnement. »

Apple a également parlé de son programme Leader Line Factory, qui ouvre la voie à des opportunités d’emploi à temps plein avec des compétences professionnelles : « Le programme Leader Line Factory comble le fossé entre compétences et emploi en offrant des compétences professionnelles et des stages garantis à un fournisseur Apple, ainsi que des opportunités d’emploi à temps plein. »

Au sujet des fournisseurs de matières premières, Apple a ensuite déclaré que 16 fonderies et raffineries ont quitté la chaîne d’approvisionnement en 2017, dont 10 ont été retirées par Apple parce qu’elles ne participeraient pas à un audit par une tierce partie de leurs pratiques connexes et aux conditions de travail. Six ont abandonné de manière autonome. Apple dit qu’elle fera tout pour surveiller le respect des droits de l’homme par rapport aux fournisseurs des matières premières, dont beaucoup opèrent en Afrique.

 
  • 21936 Posts
  • 8487 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.