Apple a officiellement annoncé l’ouverture d’un second campus aux États-Unis, mais n’a pas fourni de détails sur l’emplacement choisi. Selon une enquête menée par Bloomerg, il semble que tous les indices vont vers une ville du nord-est.

Parmi les États qui pourraient accueillir le prochain campus d’Apple, les plus probables sont New York, le Massachusetts, la Pennsylvanie et Washington DC. L’étude a pris en compte les villes où Apple a déjà une présence d’entreprise et les 15 meilleurs emplacements en termes d’allégements fiscaux et du développement du commerce.

Le nord-est apporte également des avantages supplémentaires en termes de recrutement, en particulier parce que le nouveau campus se concentrera d’abord sur AppleCare. Dans ces domaines, il y a en effet plusieurs employés d’Apple dans les bureaux dédiés au support à la clientèle spécialisée. De plus, on y trouve de nombreux réseaux de transports en commun et de grandes concentrations de fournisseurs nationaux : 804 à New York, Massachusetts 379 et 253 en Pennsylvanie.

Rappelons au passage qu’Apple a prévu un investissement de 350 milliards de dollars dans le système financier américain au cours des 5 prochaines années, en passant par la construction d’un nouveau campus, la création d’emploi et bien plus encore.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom