Bridage iPhone : le premier procès contre Apple aura lieu en Californie

 

Un tribunal californien a décidé d’accepter plusieurs recours collectifs présentés par des clients concernant le ralentissement intentionnel de l’iPhone mis en place par Apple.

Dans diverses plaintes, nous lisons que Apple « a agi de manière trompeuse et contraire à l’éthique avec la mise à jour iOS 10.2.1, conçue pour ralentir la vitesse de l’iPhone ». Selon les plaignants, Apple enfreint les lois de protection des consommateurs avec des pratiques commerciales trompeuses. Tout cela aurait été fait pour forcer les utilisateurs à acheter un nouvel iPhone, mais dans la plainte il n’est pas mentionné le lien entre ce choix et une meilleure gestion de la batterie.

Apple a expliqué que l’objectif est de fournir la meilleure expérience au client, ce qui inclut de hautes performances et le cycle de vie de leurs appareils. Étant donné que les batteries lithium-ion deviennent de moins en moins capables d’alimenter l’appareil avec les pics de courant requis, l’appareil peut s’éteindre pour éviter d’endommager les composants iOS et optimiser le courant. En termes pratiques, les performances sont gérées en fonction de l’état de la batterie. Apple a toujours nié toute allégation d’obsolescence planifiée.

Au total, 59 actions collectives ont été intentées contre Apple pour cette raison aux États-Unis. Le premier procès devrait commencer à la fin du mois de mars.

 
  • 21420 Posts
  • 8379 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.