Le senior manager d’Adobe Artur Grabowski a testé pendant un mois, et d’une manière qu’il définit ”presque scientifique”, les applications de navigation Apple Maps, Google Maps et Waze.

Le premier élément qui ressort du test est qu’Apple Maps surestime les temps de déplacement. Cela peut aider les retardataires à arriver à l’heure, étant donné qu’en moyenne, et pour le même itinéraire, les heures fournies par Apple Maps étaient en moyenne 8% plus longues que celles de Google Maps. En revanche, les temps réels avec Apple Maps ont été en moyenne 1% plus rapides que prévu.

« En d’autres termes, les calculs d’Apple font des estimations afin que les utilisateurs arrivent en moyenne au moment prévu ou un peu plus tôt », a commenté Grabowski, « je pense que c’est une fonction utile qui aide l’utilisateur à ne pas arriver en retard pour un rendez-vous. »

Et encore : « Si vous voulez arriver plus rapidement à votre destination, utilisez Google Maps. Si vous souhaitez obtenir des prévisions précises à partir de votre application de navigation pour vous aider à atteindre votre destination à temps, utilisez Apple Maps. Si vous voulez que vous arrivez rapidement à votre destination et que vous voulez éviter l’anxiété, utilisez Waze. »

L’essai a été effectué dans la Bay Area de San Francisco et dans des sections largement utilisées par les navetteurs. En outre, Grabowski a reconnu que les entreprises modifient constamment leurs algorithmes de routage et que les différents comportements de conduite peuvent avoir un impact sur le temps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom