Rod Hall, analyste de Goldman Sachs, estime que les ventes de l’iPhone X ne seront pas aussi importantes que prévues, surtout au deuxième trimestre fiscal 2018.

Précisément à cause de ces ventes lentes de l’iPhone X, Hall estime que les actions Apple resteront constantes et n’augmenteront pas en valeur dans les mois à venir. Les investisseurs avaient lancé le terme « super-cycle » en 2017, par rapport aux ventes record qu’Apple aurait enregistré aussi et surtout grâce à l’iPhone X. Les résultats financiers publiés par la société ont montré que l’appareil se vendait bien, notamment en comptant sur le fait que cette année le trimestre avait une semaine de moins qu’en 2016, mais selon le Hall, les choses sont destinées à empirer au cours des trois premiers mois de 2018.

Cependant, Goldman a toujours des attentes positives à long terme sur la croissance des revenus de l’iPhone, notamment grâce aux trois nouveaux modèles attendus à l’automne. En outre, l’iPhone X pourrait connaître une nouvelle poussée au deuxième trimestre de 2018, après le boom de Noël qui a freiné de nombreux achats au cours des premiers mois de l’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom