Alors qu’Apple est déjà très largement pointée du doigt dans différents pays pour l’affaire du BatteryGate, c’est maintenant au tour des autorités italiennes d’avoir la firme américaine dans le viseur, ainsi que Samsung.

Les deux géants sont en effet sous le coup d’une enquête respective pour obsolescence programmée. L’autorité garante de la concurrence en Italie (Autorità garante della concorrenza e del mercato, l’AGCM, autorité indépendante aussi appelée « Antitrust ») fait suite à plusieurs plaintes d’utilisateurs. Entre recours collectifs, rapports et actions de différentes associations, tout y est pour que l’Antitrust s’intéresse de plus près à cette affaire qui concerne aussi bien Apple que Samsung.

Deux enquêtes distinctes ont été ouvertes à leur encontre car elles sont soupçonnées d’avoir mis en place « une politique commerciale générale visant à exploiter les lacunes de certains composants pour réduire la performance de leurs produits au fil du temps et inciter les consommateurs à acheter de nouvelles versions ».

De plus, les deux groupes sont également accusés d’avoir proposés à leurs clients des mises à jour logicielles pour leurs téléphones portables sans donner de détails sur les conséquences possibles de ces mêmes mises à jour, et sans fournir suffisamment d’informations pour maintenir un niveau de performance adéquat de ces appareils, promus et achetés pour leurs caractéristiques technologiques spécifiques.

L’Antitrust a déjà fait des inspections dans les bureaux des deux compagnies avec la collaboration de la police financière du pays. Pour l’heure, il n’est pas possible de savoir quels types de documents ont pu récupéré les autorités.

De son côté, Samsung avait déclaré ne pas réduire les performances du CPU avec des mises à jour logicielles pendant le cycle de vie de leurs smartphones.

Rappelons qu’Apple est également sous le coup d’une enquête du parquet de Paris pour tromperie et obsolescence programmée. L’affaire est donc encore loin d’être terminée, Apple doit faire face à de nombreuses plaintes aux quatre coins du monde pour les mêmes accusations.

1 COMMENTAIRE

  1. Bizarre que les italiens s’en prennent aussi à Samsung. Mon épouse qui a un s7 Edge a eu la dernière mise à jour oreo. Qui rends son s7 plus rapide qu’il n’était. Est ce pour noyer le poisson ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom