L’analyste Rod Hall of JP Morgan a publié ses dernières prévisions au sujet de l’iPhone 8. Selon lui, le futur iPhone arrivera en septembre sans aucun retard de lancement.

Cependant, Apple pourrait être obligée de limiter la disponibilité, car tous les problèmes dans la production des écrans OLED ne seraient pas encore tout à fait résolus. L’analyste semble plus optimiste que ses compères qui eux prévoient un retard de lancement de plusieurs semaines. Il serait même question de début novembre, toujours en petites quantités, avant le Super Cycle début 2018.

Par ailleurs, Rod Hall explique que ces retards ne devraient pas avoir des répercussions sur les ventes d’iPhone 8, ni même pour les caisses d’Apple, étant donné que la plupart des clients fidèles sont prêts à attendre quelques semaines juste pour mettre la main sur le nouveau modèle d’iPhone qui marquera les 10 ans de la gamme.

Il estime ensuite à 42,2 millions le nombre d’iPhone vendus au cours du 4ème trimestre fiscal, au lieu de 49,5 millions annoncés lors de ses prévisions antérieures. En revanche, JP Morgan prévoit une hausse des ventes d’iPhone à 270,2 millions, et non plus 262,9 millions sur l’année fiscale 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom