Alors que John Gruber ne croit pas vraiment à un retard, et explique même qu’Apple travaillerait déjà sur l’iPhone de 2018, les analystes de Morgan Stanley ne sont pas aussi optimistes au sujet de l’iPhone 8.

Katy Hubert de Morgan Stanley penche effectivement sur un retard dans la production sur les trois prochains iPhone, à savoir l’iPhone 8, l’iPhone 7s et l’iPhone 7s Plus. Le retard serait tellement important que le Super Cycle n’aurait lieu qu’à la fin de l’année, voir même début 2018. Les fournisseurs rencontreraient trop de problèmes à l’heure actuelle avec différents composants (Touch ID, écran OLED, remarche sans fil et les capteurs photos 3D), au point que la production sera assez faible en octobre, avec une légère hausse dans le courant du mois de novembre.

Bien que les stocks risque d’être assez faibles au lancement des nouveaux iPhone, Katy Hubert semble convaincue que les ventes seront très importantes dès lors que la production aura atteint sa vitesse de croisière, suffisamment pour répondre aux demandes. Elle affirme également que les fidèles d’Apple auront l’envie de patienter le temps nécessaire pour mettre la main sur l’iPhone 8, celui qui bénéficiera des plus importantes innovations.

Même si les ventes ne seront pas forcément au beau fixe pour les fêtes de fin d’année par manque de stocks, et qui pourtant est habituellement une période phare pour la marque, Katy se veut malgré tout très optimiste sur l’action AAPL laquelle pourrait atteindre un prix unitaire de 182$.

Les rumeurs et les analyses autour de l’iPhone 8 sont parfois, et plus en ce moment, assez contradictoires, de fait il est nécessaire d’attendre les annonces officielles d’Apple prévues cet automne. Nous verrons alors si les nouveaux iPhone auront des stocks suffisants pour répondre à la probable forte demande.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom