La CIA a été incapable de casser la sécurité de l’AirPort d’Apple !

 

D’après de nouveaux documents partagés par WikiLeaks, la CIA a mis au point depuis longtemps un programme de modification de firmware pour faire sauter la sécurité des routeurs les plus importants sur le marché, de manière à contrôler le trafic de données de certains utilisateurs sous surveillance. Un seul routeur résiste encore aujourd’hui à l’outil de la CIA, il s’agit de l’AirPort d’Apple !

Plus précisément, les outils « Vault 7 » de la CIA permettent à un agent de surveiller à distance le trafic Internet de la cible, de rechercher des informations utiles, comme des mots de passe, et même de rediriger la cible vers un site Web désiré. Pour casser ces routeurs, la CIA utilise le microprogramme « Cherry Blossom » ou un outil appelé « Claymore » pour « une opération de chaîne d’approvisionnement ». Aucun document public n’est disponible sur l’outil « Claymore » bien que mentionné dans les documents en fuite.

 

Pour l’heure, on sait que de nombreux appareils peuvent être touchés par cette surveillance, à savoir ceux d’Asus, Belkin, Buffalo, Dell, DLink (l’ancien DIR-130), Linksys, Senao, Motorola, Netgear et US Robotics.

Malgré tous les efforts déployés, l’Agence Centrale du Renseignement (CIA) a été bloqué par une combinaison de solutions de chiffrement et de matériel personnalisé d’Apple. Ainsi, la CIA n’a pas été en mesure d’ajouter le routeur d’Apple à sa liste des périphériques attaqués.

[Wikileaks]

 
  • 17927 Posts
  • 7505 Comments
Fondateur & Rédacteur

Commentaire

    jeremy
    16 juin 2017 - 22 h 03 min

    C’est moche n’empêche. À chaque fois ils se cassent les dents sur des produits Apple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *