Les commandes de composants d’Apple forcent Nintendo à limiter la production de la Switch

 

À l’heure où Apple passe d’importantes commandes de composants auprès de ses fournisseurs pour son iPhone 8, un nouveau rapport met en évidence que cela provoquerait une pénurie pour Nintendo au point de ne pas pouvoir atteindre ses objectifs de vente et de production de la Switch.

Nintendo souhaite en effet passer ses ventes de Switch de 10 à 20 millions d’ici la fin 2018. Seulement, les fournisseurs ne semblent pas en mesure de pouvoir lui permettre d’atteindre de telles ventes à cause d’Apple en majeure partie. C’est pourquoi, la firme japonaise pourrait n’avoir que 10 millions d’unités à écouler, soit deux fois moins que ces dernières estimations basées sur une forte demande.

 

Le WSJ explique que « cette pénurie touche notamment les mémoires flash NAND qui stockent des données, les écrans à cristaux liquides et les minuscules moteurs qui permettent aux contrôleurs portables de Switch d’imiter la sensation d’un glaçon tremblant dans un verre. »

Le fabricant de mémoire Toshiba affirme que la demande pour ses puces NAND est « largement supérieure » à celle de l’approvisionnement en raison de la demande d’Apple et d’autres fabricants de téléphones intelligents.

 
  • 18631 Posts
  • 7720 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *