Chargement…

Apple a aidé le DoJ à écrire une ordonnance obligeant la cour à déverrouiller un iPhone en 2008

Bien que l’on sache qu’Apple est déjà venue en aide aux autorités pour recueillir les données de plusieurs iPhone, le WSJ révèle aujourd’hui que la firme de Cupertino aurait également collaboré avec le Department of Justice (DoJ) à écrire l’ordonnance du tribunal dans le cadre d’une affaire de 2008 liée à la pédophilie, avant même que Edward Snowden fasse des révélations concernant la surveillance de masse de données privées notamment utilisés par les autorités.

Les avocats et les enquêteurs impliqués dans l’affaire d’Amanda et Christopher Jansen, un jeune couple marié de Watertown, à New York en 2008, déclaraient d’ailleurs que c’était l’un des cas les plus horribles d’abus sexuels d’enfants qu’ils n’avaient jamais vu.

apple-a-aide-le-doj-a-ecrire-une-ordonnance-obligeant-la-cour-a-deverrouiller-un-iphone-en-2008

C’est à ce moment là qu’il y a eu le premier cas d’un juge fédéral ordonnant Apple à aider le gouvernement à débloquer un iPhone. Apple a donc dû épauler les procureurs à rédiger l’ordonnance du tribunal. Elle a été signée seulement quelques heures, et un enquêteur de police de NY a emmené l’iPhone à Cupertino où Apple a contourné le code en présence de ce dernier.

Si Apple s’est refusée d’aider le FBI dans l’affaire de l’iPhone 5c du tireur de Sans Bernardino, en créant une porte dérobée dans iOS, le tribunal a le pouvoir de l’obliger à le faire si cela s’avère primordial pour une enquête criminelle. Reste à savoir si Apple peut parvenir à recueillir les données d’un appareil bloqué par un code sans même avoir besoin de créer une backdoor… Jusqu’ici, l’entreprise a toujours déclaré qu’elle ne détenait pas de clé de décryptage.

  • 17369 Posts
  • 7375 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…