Chargement…

Skycure montre comme il est simple de pirater un iPhone

Alors même qu’a lieu en ce moment une bataille entre Apple et le FBI, Adi Sharabani, le CEO de Skycure, démontre comment un iPhone peut être simplement pirater à partir du moment où on a quelques connaissances. Dans une interview accordée à Techcrunch, il prouve ses dires en piratant l’iPhone de la journaliste Katie Roof. On le voit ainsi prendre la main sur l’appareil iOS en direct, afficher la page web de son site sur l’iPhone depuis son ordinateur, et accéder à toutes ses données.

skycure-montre-simple-de-pirater-iphone

On constate effectivement qu’un iPhone peut facilement être très bavard. Mais le FBI ne peut en aucun cas faire appel à ce genre de méthode au risque d’être poursuivit par Apple pour piratage de son système. C’est pourquoi, le FBI lui demande de créer une porte dérobée dans iOS. En tout cas, cela montre bien que tout est possible quand bien même Apple y met tout son cœur pour protéger au mieux les données de ses clients.

Pour voir la vidéo, nous vous invitons à la visionner à cette adresse.

  • 17409 Posts
  • 7377 Comments
Fondateur & Rédacteur

Commentaire(11)

    GoldenVi
    11 mars 2016 - 18 h 03 min

    Forcément, en installant le profil adéquat, on obtient ce qu’on veut d’un appareil Pommé…

    didier
    11 mars 2016 - 18 h 07 min

    C ouf

    didier
    11 mars 2016 - 18 h 07 min

    Y’a un truc ou c vraiment vrai, Rémi ?

      Rémi
      11 mars 2016 - 18 h 14 min

      Oui mais cette société est spécialisée dans ce domaine, et à utiliser un certificat d’entreprise. Mais cela n’empêche qu’un pirate pourrait aussi le faire sans mal dans les mêmes conditions.

    didier
    11 mars 2016 - 18 h 16 min

    À ok je pensais pas quand même

    didier
    11 mars 2016 - 18 h 20 min

    Même condition pas si sûr quand même Rémi, pq le FBI n’i arrive pas alors ? Même si dans l’article se serait une violation, je pense pas que le mec qui est ( m—-) aille porter plainte ?

      Rémi
      11 mars 2016 - 18 h 22 min

      Certainement que les données obtenues suite à un hack ne seraient pas recevables auprès du tribunal. Et Apple pourrait tout à fait être dans son droit si elle attaque le FBI pour violation de son système.

    didier
    11 mars 2016 - 18 h 21 min

    Faut m’expliquer la lol

    didier
    11 mars 2016 - 18 h 23 min

    Et Apple serait t’il o courant que le FBI passe outre ?

      Rémi
      11 mars 2016 - 18 h 25 min

      Peut-être que oui puisque le tribunal demanderait de quelle manière le FBI a obtenu les infos, avec l’aide ou d’Apple. Et si cela se sait que le FBI fait du piratage alors les conséquences pourraient être désastreuses. Après je n’ai pas toutes les infos à ce sujet, ni même au niveau juridique aux États-Unis mais j’imagine que la situation pourrait être de la sorte.

    didier
    11 mars 2016 - 18 h 24 min

    Ok ok compliqué tout sa 😉 je reste dans mon domaine moi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…