Lors de la sortie de l’iPhone 6s (Plus), des utilisateurs ont testé leur étanchéité révélant en effet qu’ils restaient fonctionnels quand bien même déconseillait leur immersion dans l’eau. Apple avait d’ailleurs bien précisé à la suite de ce test que les iPhone 6s et iPhone 6s Plus n’étaient pas officiellement résistants à l’eau. Toutefois, cela n’empêche pas la firme de Cupertino de travailler sur ce point comme l’a récemment prouvé un nouveau brevet accordé à Apple : Apple souhaite définitivement mettre fin aux dommages liquide sur iPhone.

Et c’est sans parler d’un autre brevet qu’Apple a déposé aujourd’hui lequel décrit une nouvelle méthode d’auto-protection. Ce brevet intitulé « self-healing elastomer » (élastomère d’auto-guérison) permettrait de couvrir des ports d’élastomère une fois que le câble est retiré.

apple-travaille-toujours-pour-rendre-ses-iphone-etanches

« Un dispositif électronique dispose d’un élastomère auto-cicatrisant appliqué sur un ou plusieurs des connecteurs électroniques externes. L’élastomère d’auto-guérison peut obscurcir les connecteurs électroniques de l’utilisateur ainsi de fournir une protection à l’environnement du connecteur et du dispositif électronique. Des sondes électroniques peuvent pénétrer temporairement l’élastomère d’auto-guérison pour coopérer avec le connecteur électronique. Après, l’élimination des sondes en élastomère d’auto-guérison peut réformer l’élastique auto-guérison. »

Cette idée est bien entendue très intéressante mais comme beaucoup des brevets d’Apple, il n’est pas dît que l’invention soit utilisée dans le prochain iPhone 7 ou avant plusieurs années – voire même jamais.

Que pensez-vous de cette invention ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom