Dans une interview accordée à Hollywood Reporter, le président de Walt Disney Animation Studios Ed Catmull est revenu sur le biopic de Sorkin. Selon lui, Steve Jobs aurait été « consterné » de voir la manière dont il est décrit. Il explique notamment que les cinéastes ne racontent pas la vraie histoire car l’histoire [de ce biopic] ne va pas. « Il fût un temps où travailler avec Steve Jobs n’était pas bon, et je l’ai vécu quand je travaillais avec lui. Mais les gens ne regardent que cette partie dramatique, et ils en font le sujet principal dans leur film, et ce n’est pas l’histoire ».

le-president-de-disney-pense-que-steve-jobs-aurait-ete-consterne-par-le-biopic-de-sorkin

Il ajoute que le départ (par obligation) de Steve Jobs à la tête d’Apple avant de créer NeXT n’a pas vraiment été vécu une traversée du désert. « Il a travaillé avec Pixar ce qui lui a permis d’apprendre de nombreuses choses et d’en tirer des leçons importantes ». Suite à cela, il est devenu une personne emphatique, chose qu’avait évoqué Walter Isaacson dans son livre. « Cet aspect du changement de Steve a été oublié. Voilà la vraie histoire ».

Tout comme Jony Ive, Tim Cook et d’autres, Ed Catmull admet ne pas avoir vu le biopic de Sorkin et Danny Boyle. Il s’est visiblement basé sur les critiques des autres pour en tirer cette conclusion.

D’après les premiers retours des spectateurs, ce film sur Steve Jobs se base seulement sur le mauvais caractère de l’homme, et ne relate pas toute son histoire – ce qui a tendance à énerver les gens qui l’ont connu dans la vraie vie.

Le film Steve Jobs sera officiellement disponible en France à compter du 6 janvier 2016. Il faut donc attendre cette date pour voir le film et se faire une meilleure idée sur le scénario.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom