À l’occasion d’une session de questions/réponses, Mark Zuckerberg a confirmé que ses équipes travaillent actuellement sur un bouton « Dislike » – une question qui se pose depuis des années. Bien que des tests auront bientôt lieu, il explique également que l’ajout de ce bouton n’est pas si simple qu’on ne pense.

Il ne souhaite pas que ce bouton soit mal interprété par les utilisateurs de Facebook. Ce bouton ne doit pas être synonyme d’un vote négatif. Le but recherché est de permettre aux utilisateurs d’exprimer l’empathie avec leurs amis et famille. Par exemple, si un utilisateur partage une triste nouvelle ou négative, d’autres peuvent choisir de ne pas aimer le poste pour montrer leur soutien.

facebook-pourrait-ajouter-un-bouton-dislike

Bien que le réseau social affirme avoir atteint le milliard d’utilisateurs en un seule journée en durant le mois d’août, des experts affirment qu’il en perds aussi beaucoup. Les adolescents n’en reste pas moins les utilisateurs les plus importants.

Avec ce nouveau bouton, et une autre politique, Facebook tente de redorer son blason. Pour l’heure, le bouton Dislike n’est pas encore prêt à sortir, et tout peu encore changer.

[via CNBC]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom