Test de Dungeon of the Endless, un Rogue-like atypique sur iOS

 

Dungeon of the Endless est un jeu développé par le studio français Amplitude Studios et sorti l’an dernier sur PC. Le gameplay atypique de ce titre mélangeant des mécanismes tirés de nombreux autres types de jeux (RPG, tower defense,…) mais aussi son design en Pixel Art et l’ambiance qu’il proposait avaient fortement plu tant à la critique qu’aux joueurs. Le studio a alors décidé de porter son dernier né sur iOS pour que tous les possesseurs d’iPads puissent en profiter. Dungeon of the Endless a donc fait son apparition sur l’App Store le jeudi 20 Août 2015 où il est disponible pour le prix de 4,99€ . Que vaut donc ce portage?

test-de-dungeon-of-the-endless-un-rogue-like-atypique-sur-ios_6

L’histoire

Le scénario de Dungeon of the Endless se déroule dans le même univers qu’Endless Space et que Legend of the Endless, les 2 autres jeux du studio Amplitude, un petit clin d’oeil qui fera certainement plaisir aux fans. A chaque début de partie, une petite cinématique d’une dizaine de secondes nous montre notre vaisseau se faisant abattre par un vaisseau ennemi, nous forçant à l’évacuer par un module de secours (que l’on peut choisir parmi une dizaine de modules à débloquer). Peu après, notre seul moyen d’échappatoire se crashera à son tour sur une planète nommée Auriga, un évènement qui marquera le début de notre périple dans le donjon.

test-de-dungeon-of-the-endless-un-rogue-like-atypique-sur-ios_2test-de-dungeon-of-the-endless-un-rogue-like-atypique-sur-ios_9

Le gameplay

Le gameplay est original, mélange de nombreux éléments issus de divers genres de jeu et renferme une grande quantité de subtilités qu’il faudra découvrir par vous même. Le but principal est de s’échapper du donjon dans lequel nous avons atterri de manière très mouvementée. Pour se faire, il va falloir, à l’aide des deux héros mis à notre disposition (choisis parmi une liste d’une vingtaine de héros qui possèdent tous des armes, capacités et statistiques différentes, mais dont la plupart doivent être débloqué), traverser les 12 niveaux générés aléatoirement qui composent le donjon en recherchant à chaque étage l’ascenseur menant au niveau supérieur. Le passage de chaque étage se déroule en plusieurs étapes, tout d’abord il y a l’exploration: afin de trouver la sortie, il faut que les héros aillent ouvrir de nombreuses portes pour découvrir ce qui se cache dans les pièces voisines et ainsi espérer de tomber sur la sortie, ou avec un peu de chance, sur un marchand qui se propose de vous vendre des armes et accessoires pour améliorer vos héros en échange de certaines ressources, sur un héros solitaire qui souhaite rejoindre votre équipe, sur un module abandonné, sur un bonus de ressources (nous en parlerons plus loin) ou alors sur une salle vide; mais dans le cas contraire, attention aux ennemis embusqués ! Et ce n’est pas tout, chaque porte ouverte représente le passage à un tour suivant, et à chaque tour, il est possible qu’une vague d’ennemis apparaisse dans une pièce non éclairée et se rue sur notre Crystal afin de le détruire (ce qui entrainera le fin de la partie). Pour se préparer contre ces vagues d’ennemis qui, très souvent, ne pourront pas être stoppées nos héros seuls, il va falloir gérer 4 types de ressources différentes: l’industrie, qui permet de construire des modules d’attaques, de défense ou autres (qui augmentent le nombre de ressources que l’on obtient à chaque tour par exemple), la science qui nous permet d’améliorer nos modules ou d’en débloquer de nouveaux auprès des modules d’études disséminés à chaque étage, la nourriture à le pouvoir de soigner et d’augmenter le niveau de nos héros, et enfin, la brume qui est un peu particulière: elle ne se gagne qu’en tuant un certain nombre d’ennemis ou en ouvrant des portes, mais son utilité est capitale puisqu’elle éclaire les pièces, et empêche ainsi les monstres d’apparaitre dans ces dernières tout en mettant en marche les modules qui s’y trouvent. Lorsque les monstres ont atteint notre cristal et commencent à l’attaquer, notre niveau de brume descend, et s’il atteint zéro: la partie est finie !

test-de-dungeon-of-the-endless-un-rogue-like-atypique-sur-ios_7 test-de-dungeon-of-the-endless-un-rogue-like-atypique-sur-ios_5

Une fois la sortie trouvée, on peut continuer d’ouvrir quelques portes pour gagner plus de ressources ou se diriger vers le début du niveau pour entamer la dernière phase de jeu qui consiste à s’emparer de notre cristal et à l’amener à la salle de la sortie. Cette partie est plus compliquée qu’elle n’en a l’air puisque de très grandes vagues de monstres (il en existe de toutes sortes avec des capacités différentes) vont alors apparaitre et nous pourchasser, il faudra donc bien placer les modules d’attaques et choisir la route adéquate à emprunter. Le mieux étant tout de même d’économiser quelques ressources puisque leur nombre reste inchangé au passage à l’étage supérieur.

test-de-dungeon-of-the-endless-un-rogue-like-atypique-sur-ios_4

Les contrôles adaptés à l’écran tactile sont très intuitifs et mettre le jeu en pose réduit quelque peu le stress du joueur lors des phases plus délicates afin qu’il effectue toutes les actions qu’il souhaite sans être dérangé par les ennemis.

test-de-dungeon-of-the-endless-un-rogue-like-atypique-sur-ios_3

Les décors

Le jeu est fait en Pixel Art mais possède aussi des éléments de décor plus “développés” comme des effets de lumière ou des animations de personnage très réussies. De plus, on prend un certain plaisir à admirer les artworks durant les petits chargements entre chaque partie. Les décors des niveaux sont quant à eux très diversifiés et mélangent couleurs chaudes ou froides à leur guise.

test-de-dungeon-of-the-endless-un-rogue-like-atypique-sur-ios
test-de-dungeon-of-the-endless-un-rogue-like-atypique-sur-ios_8

La bande sonore

Le fond sonore de Dungeon of the Endless est excellent, avec un certain coté oppressant qui colle à l’ambiance du titre. Les bruitages sont tout aussi réussis.

Le rapport qualité/prix

Dungeon of the Endless se révèle donc être un très bon jeu aux mécanismes divers et variés qui feront le plaisir d’un grand nombre de joueurs. Les nombreux personnages utilisables, le choix du module de sauvetage et la création aléatoire des niveaux font qu’aucune partie ne ressemble à la précédente. La durée de vie du titre est vraiment conséquente aux vues des nombreux éléments à débloquer, ainsi que de la difficulté proposée, mélangée à la place occupée par le hasard qui tiendront le joueur en haleine très longtemps si celui-ci souhaite atteindre ne serait-ce qu’une fois le bout du donjon. Une très bonne pioche que l’on retrouve avec plaisir sur nos iPads.

> Télécharger Dungeon of the Endless sur l’App Store : 4,99€

test-de-dungeon-of-the-endless-un-rogue-like-atypique-sur-ios_10

 
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *