La Sécurité Routière nous répond à propos des smartwatches au volant

 

Hier, nous avons lancé le sujet de l’éventuelle interdiction des smartwatches au volant à compter du 30 Juin concernant la nouvelle mesure gouvernementale visant à interdire les kits oreillette et Bluetooth. Nous pensions, sans avoir vraiment tort, que la nouvelle loi pourrait avoir le même effet sur l’Apple Watch et les autres montres connectées. Notre interrogation est née suite à la sortie de l’Apple Watch, le 24 Avril, qui est un dispositif capable de recevoir et passer des appels, tout comme faire des SMS.

la-securite-routiere-nous-repond-a-propos-des-smartwatches-au-volant

Nous avons reçu aujourd’hui une réponse de la Sécurité Routière qui nous a fourni le texte suivant :

« La mesure 22 du plan de sécurité routière annoncée par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve est très précise. 
Elle prévoit d’interdire tout système de type écouteurs, oreillettes, casques susceptibles de limiter tant l’attention 
que l’audition des conducteurs.  La montre connectée, tout comme les systèmes Bluetooth intégrés aux véhicules, ne sont pas couverts par le champ de cette interdiction. La raison en est qu’il serait difficile voire impossible de les interdire : ces derniers
équipent déjà un grand nombre de véhicules, et le contrôle par les forces de l’ordre de l’utilisation à des fins de conversation
téléphonique de ces technologies est quasiment impossible.

Les détenteurs d’un tel outil doivent cependant prendre garde à leur utilisation en la plaçant prés de l’oreille ou près de la bouche pour répondre à un appel : ils peuvent en effet être amenés, en l’utilisant, à lâcher le volant  or le code de la route prévoit que tout conducteur doit rester à tout moment maitre de son véhicule. Un tel comportement pourra donc être considéré comme fautif. Quel que soit le dispositif utilisé, toutes les conversations téléphoniques sont dangereuses sur les routes, car elles induisent une très grande perte de concentration : il convient donc de s’en abstenir complètement. »

Si nous comprenons bien, les smarwatches ne sont pas considérées comme des kits oreillettes (normal me diriez-vous, cela se porte au poignet). Pour autant, le texte explique par la suite que si vous êtes pris sur le fait en train d’utiliser votre smartwach « en la plaçant prés de l’oreille ou près de la bouche pour répondre à un appel […] pourra donc être considéré comme fautif. »

Das ce cas, son utilisation est identique à celle d’un téléphone mobile. Vous avez le droit de l’avoir dans la voiture et passer des appels en haut-parleur. Seulement, les haut-parleurs des smartphones sont bien plus puissants que ceux des smartwaches. Donc il est fort probable que l’utilisateur vienne à porter son poignet prêt de son oreille pour mieux entendre son interlocuteur. C’est là qu’un problème intervient. Si les autorités vous prennent en flagrant délit à ce moment précis, vous serez peut-être verbalisés. Tout dépendra du bon vouloir de l’agent de police.

Dans tous les cas, comme il est dit dans le texte «  Quel que soit le dispositif utilisé, toutes les conversations téléphoniques sont dangereuses sur les routes, car elles induisent une très grande perte de concentration : il convient donc de s’en abstenir complètement. » Il est mieux de rester en vie que de la perdre au prochain SMS…

Nous pouvons que vous conseiller de faire attention à vous et éviter une fin malheureuse, autant pour vous que pour vos familles et celles des autres. 

 
  • 19101 Posts
  • 7880 Comments

Fondateur & Rédacteur

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *