Le fisc mène son enquête sur Apple

 

Les services fiscaux de Bercy profitent des beaux jours pour rendre une petite visite à Apple France et ce n’est pas pour boire le café sur la terrasse. En effet, Apple a déclaré 52,4 millions d’euros de chiffre d’affaires sur lesquels elle n’aurait payé que 7 millions d’euros en 2014 – et ça semble avoir réveiller les gentils messieurs du fisc qui procèdent actuellement à une enquête pour connaître exactement les pratiques financières d’Apple dans l’Hexagone. La firme californienne génèrerait 463 millions d’euros grâce à ses boutiques soit 1,3% des revenus d’Apple en Europe, soit 38,6 milliards d’euros au total. Pour information, Apple a récolté 172,6 milliards sur ses ventes mondiales.

le-fisc-mene-son-enquete-sur-apple

Le problème serait lié au transit des revenus générés par des ventes sur ses différents stores (iTunes, App Store…) qui eux sont facturés au Luxembourg. Le second problème rencontré par le fisc est celui du chiffre d’affaires provenant des ventes physiques déclarées en Irlande (Cork) où la fiscalisation est moins élevée qu’en France. Cette parade fiscale d’Apple n’est pas des plus amusante pour le fisc qui tente de pousser Apple à fonctionner autrement. En 2014, Apple aurait dû payé 1,16 millions d’euros par rapport à ses ventes physiques.

L’Express a tenté de joindre Apple à ce sujet qui n’a visiblement pas souhaité faire la moindre déclaration…

 
  • 19122 Posts
  • 7887 Comments

Fondateur & Rédacteur

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *