Si Apple Pay n’a pas encore totalement dépassé les frontières américaines, cela n’empêche pas au service de paiement mobile de représenter une belle part des ventes dématérialisées rien que le mois dernier, selon l’institut ITG.

D’après leurs chiffres, Apple Pay représenterait 1% de ces ventes, et 60% des utilisateurs du système d’Apple auraient déjà effectué au moins un achat, soit trois fois plus que PayPal pour lequel seuls 20% de ses utilisateurs ont réalisé un achat au cours du mois de Novembre. C’est donc un excellent départ pour Apple et son Apple Pay – peut-être est-ce l’effet de nouveauté qui permet à la firme de signer un début prometteur. La réponse devrait e faire attendre d’ici un lancement plus large dans d’autres pays notamment en Europe où Apple Pay est attendu avec impatience par les utilisateurs des produits pommés.

apple-pay-connait-deja-un-succes-enorme-aux-usa-bien-plus-que-paypal

Il faut dire qu’Apple a fait les choses en grands avec de partenaires de choix notamment avec des banques et des enseignes de renom. ITG a d’ailleurs apporté le détail des ventes par Apple comme suit : Whole Foods représente 1/5 des paiements par Apple Pay et 28% des dépenses – chez Walgreens, c’est 19% des transactions et 12% des dépenses – suivi de McDonald avec 11% des ventes et 3% des dépenses.

Apple Pay a été utilisé par 5,3% des utilisateurs représentant 2,3% des dépenses par carte bancaire sur le mois de Novembre, ce qui est énorme sachant que le service n’est disponible que depuis peu. On a facilité à imaginer qu’Apple Pay pourrait rencontrer un fort succès en Europe et dans le reste du monde dès qu’il sera lancé début 2015.

Pour l’heure, il faut encore attendre qu’Apple Pay prenne en charge les CB autres qu’américaines pour pouvoir enregistrer la sienne depuis l’application PassBook avec un iPhone 6 / 6 Plus sous iOS 8.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom