Présentation de PixelMator, des outils performants combinés à l’interface claire d’Apple

 

Très remarquée lors de la dernière keynote d’Apple, on peut dire que l’équipe de PixelMator avait fait mouche auprès du public. Et pour cause, ils avaient alors présenté une version iOS de leur logiciel d’édition de photos nommé PixelMator (bien connu sur Mac) afin de mettre en avant les possibilités qui s’offraient désormais aux applications tierces sur le nouvel iPad Air 2. Le logiciel en question est sortit sur l’App Store il y a quelques jours et nous nous sommes dit qu’une petite présentation de la bête s’imposait.

Performant et pratique à l’utilisation… Qui a dit que c’était impossible ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, mieux vaut savoir quels sont les fichiers de l’on peut modifier. Pour ce premier point, sachez qu’il est possible de partir d’un document vierge (plusieurs modèles sont disponibles (mosaïque, portrait, paysage, …), d’une photo stockée sur l’appareil ou sur iCloud, d’un image se trouvant dans une autre application compatible et d’une photo que l’on vient de prendre. Une fois que l’on a l’objet de départ, on peut commencer les retouches. La première chose que l’on peut remarquer en naviguant dans l’application, c’est cette interface identique à celle que l’on retrouve dans la suite iWork et qui permettra de ne pas perdre les habitués de ces applications, sans pour autant causer de difficultés aux nouveaux utilisateurs. Les boutons importants sont donc ceux situés tout en haut à droite. Là, se trouvent (de la gauche vers la droite):

  • Outils
  • Plus
  • Paramètres
  • Partage
  • Aide

“Paramètres” est certainement l’endroit où se trouvent les premiers réglages à modifier. On y trouve le moyen d’ajuster au pixel près la taille de l’image ou son sens, d’activer ou non les outils tels que la règle, les guides de bordures,… et la possibilité d’appairer l’appareil à l’aiguille à sensibilité de pression Intuos (pas mal pour les professionnels).

presentation-de-pixelmator-des-outils-performants-combines-a-linterface-claire-dapple_3

“Plus” permet quant à lui d’ajouter des zones de texte ou des formes géométriques à notre image ainsi que de superposer une autre image ou un plan sur ou sous notre photo originelle.

“Outils” est la section où l’on trouve le plus d’outils de modifications, et pas des moins performants. La première sous-section “Peindre et effacer” nous offre le moyen de peindre, de crayonner ou d’annoter manuellement notre image, une centaine d’effets de trait différents sont disponibles. La seconde partie permet de retoucher la netteté, les yeux rouges, … de l’image (de manière très réussie). Les deux catégories suivantes permettent de modifier les couleurs de l’image et d’y ajouter des effets (en réglant la zone concernée et l’origine de effet (pour la miniaturisation par exemple)) . Un graphique est mis à notre disposition pour voir la quantité des couleurs présentes. Les deux dernières options clôturant cette partie donnent la possibilité d’effectuer la sélection d’une zone soit même ou automatiquement (afin de ne modifier que cette zone sans toucher le reste du projet) et de rogner l’image.

presentation-de-pixelmator-des-outils-performants-combines-a-linterface-claire-dapple_2

Une fois toutes les modifications finies, l’option “Partage” devient utile. Grace à elle, on peut envoyer une copie de l’image sous différents formats (les plus connus), ouvrir le projet dans une autre application ou l’enregistrer sur iCloud ou dans la photothèque de l’appareil.

presentation-de-pixelmator-des-outils-performants-combines-a-linterface-claire-dapple

Pour finir, je pense que l’on peut dire que PixelMator est LE logiciel à avoir si l’on fait de la retouche d’image sur iOS, ou bien même si l’on en fait sur d’autres supports et que l’on n’osait pas trop se lancer sur une tablette. L’application contient tellement d’outils de retouche qui offre un tas de possibilités qu’il nous aurait fallut plusieurs articles pour tous les décrire dans les moindres détails. Son prix tout petit prix (4,49€) et son interface simple et agréable en font le logiciel idéal pour les amateurs, tout en proposant des outils utilisables pour des retouches professionnelles. La fluidité de l’application est aussi remarquable même si de légers ralentissements peuvent se faire ressentir. Si nous avons un conseil à vous donner, lancez vous !

> Télécharger PixelMator (iPad) : 4,49€

> Télécharger PixelMator (Mac) : 26,99€

 
  • 136 Posts
  • 0 Comments

Jeune parisien, fan de rap, music, de bons films, de jailbreak, de jeux indépendants et bien évidement de journalisme…et un peu de sport à mes heures perdues.

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *