Le #BendGate fait chuter l’action d’Apple de 3,8%

 

L’affaire BendGate de ces derniers jours n’a pas été des plus favorables pour Apple en terme de son image de société luxueuse où la qualité des produits et services doivent toujours être à leur summum.

Apple a toujours dit vouloir prendre son temps pour sortir des produits finis qu’il s’agisse des appareils iOS / OS X ou encore de logiciels. Mais nul n’est infaillible ! Et pour preuve le BendGate fait référence aux problèmes liés aux pliages d’iPhone 6 Plus dont nous avons parlé plusieurs fois au cours des derniers jours. Une affaire qui fait aussi penser à celle de l’AntennaGate où les iPhone 4 avaient des problèmes de réseaux. Apple avait d’ailleurs dû offrir les coques à ses clients pour parer à ce problème de perte de réseau dès lors qu’on touchait le châssis à pleine main.

bendgate-fait-chuter-l-action-d-apple-3-8-pourcent

Ces ratés d’Apple autant sous le régime de Steve Jobs que de Tim Cook ont un impact incroyablement nauséabonde pour l’image qu’Apple véhicule dans le monde, et provoque une hilarité de la concurrence, de la presse jusqu’à en faire fondre des milliards de dollars.
C’est exactement ce qui s’est passé ces dernières heures. Le problème BendGate a fait chuté l’action AAPL d’Apple de 3,81% sur le Nasdaq d’hier passant l’action à 97,87 dollars, représentant une perte sèche de 23 milliards de dollars soit 18 milliards d’euros de capitalisation boursière.

En plus BendGate, il y eu aussi le problème de perte de réseau et le non fonctionnement du Touch ID suite à la sortie de la mise jour iOS 8.0.1 qu’Apple a dû retirer de ses serveurs de toute urgence. Ce souci a principalement touché les iPhone 6 et iPhone 6 Plus qui ont vu en un instant l’absence de réseau et le capteur d’empreintes être hors service. Apple a invité les 40.000 utilisateurs (chiffre fourni par Apple au lendemain du problème) affectés par cette affaire à restaurer leur appareil à l’aide d’iTunes. Depuis aujourd’hui, la firme a libéré une mise à jour numérotée iOS 8.0.2 permettant de ramener les iPhone 6 et iPhone 6 Plus à la vie, ou du moins au réseau cellulaire et le retour à la normale du Touch ID.

Même si le problème a touché qu’un minimum de personnes sur le nombre d’iPhone 6 / 6 Plus vendus, soit plus de 10 millions d’exemplaires, Apple a mis ses équipes en alerte 24/24h pour apporter une solution en urgence. Autant sa réactivité n’est pas trop à remettre en doute, autant les médias et la bourse n’ont plus !

Au passage, il a été précisé que l’équipe d’une centaine de personnes en charge de la validation de l’iOS 8.0.1 n’est autre que la même qui avait fait une bourde avec Plans, dont Josh Williams a à sa charge la supervision des mises à jour d’iOS. On sait qu’Apple a pour habitude de ne garder que les fleurons des meilleurs experts et grosses têtes mais elle a aussi la manie de les virer au moindre faux pas, comme cela été le cas à plusieurs reprises par le passé notamment avec Mark Papermaster qui venait de IBM et était responsable du développement de l’iPhone 4. Il faut être le meilleur parmi les meilleurs, et c’est comme ça !

Le fait que Josh soit chez Apple depuis 2000 en fait l’une des personnes importantes en charge d’iOS mais pas intouchable. La chute de 3,81% de l’action d’Apple n’est pas la seule résultante de sa bourde mais elle s’ajoute au problème BendGate, qui au final n’en est pas un puisque Apple a communiqué sur le sujet et invité la presse américaine dans son laboratoire de “stress-test” où ont été filmés des tests de durabilité sur les iPhone 6 et iPhone 6 Plus : Apple invite des journalistes dans son laboratoire pour des tests de durabilité d’iPhone 6 Plus.

Apple a une nouvelle fois répondu rapidement à cette mauvaise presse qui engageait l’image d’Apple sur la mauvaise pente, et à une baisse de sa capitalisation boursière incroyablement importante. La réactivité d’Apple a sensiblement changé par rapport à l’époque du problème d’Antennagate avec l’iPhone 4 où Apple n’avait réagi que plusieurs semaines après. Désormais, la firme de Cupertino a appris de ses erreurs et ses échecs et fait face à la critique par l’affirmative mais amenant une solution dans un lapse de temps on ne peut plus court. En 1h30 l’iOS 8.0.1 a été retiré des serveurs et 24 heures après l’iOS 8.0.2 a fait son arrivée pour remettre tout dans l’ordre.

Ces différentes étapes qu’Apple a franchi au fil des années, montrent à quel point le fossé creusé entre avant et maintenant se fait plus important que jamais. La politique de la firme californienne a réellement changé et vise surtout à satisfaire ses clients au plus haut point. Ce genre d’attitude et de pensée n’est certainement pas commune à tous les fabricants, et nous ne citerons pas de noms, vous en connaissez déjà ! 

Même si Apple a encore fait une bourde avec iOS 8.0.1, ce n’est en aucun cas un évènement qui doit s’inscrire dans l’histoire d’Apple comme étant un point résultant de la situation d’Apple, qui au tout contraire fait les choses bien mieux que d’autres, et sur bien des points. La perfection est une chose, la vraie vie en est une autre !

 
  • 19151 Posts
  • 7889 Comments

Fondateur & Rédacteur

Commentaire

    Safran
    27 septembre 2014 - 8 h 47 min

    Pas sûr que la baisse ce jour là soit en lien avec le “bendgate” car elle intervient quand même plusieurs jours après l’affaire… D’autant qu’une telle variation est tout à fait normale. Je m’explique.
    Le cours de l’action avait atteint sa cible et à y regarder vite fait le titre semble entré dans une phase de consolidation, phase dont il peut sortir par le haut ou par le bas de manière aléatoire. Il est d’ailleurs remonté depuis effaçant une bonne partie des pertes.
    Si une telle histoire (le bendgate) était réel aux yeux des investisseurs le cours aurait carrément dévissé au lieu de se comporter d’une façon très attendu. Au contraire donc ceci montre la confiance qu’il y a dans le titre et cela c’est traduit en bourse par un non-évènement. Ça c’est jusqu’à aujourd’hui 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *