L’Apple Watch inquiète les autorités américaines, Tim Cook devra y répondre

 

Alors que l’Apple Watch ne débarquera pas avant 2015, le procureur général de l’Etat du Connecticut, George Jepsen, a envoyé une lettre à Tim Cook pour avoir d’amples informations concernant la sécurité des données privées qui transiteront via la montre connectée d’Apple.

lapple-watch-inquiete-les-autorites-americaines-tim-cook-devra-y-repondre

Jepsen se demande comment Apple compte sécuriser toutes les données confidentielles des utilisateurs qui ajouteront leur carte bancaire dans Passbook. Dans sa lettre il expose plusieurs points auxquels Tim Cook est invité à répondre dans le cadre d’une rencontre entre les deux hommes :

  • Apple va permettre aux consommateurs de stocker des renseignements personnels et de la santé sur l’appareil lui-même et / ou sur ses serveurs, et si oui, comment l’information sera sauvegardée;
  • Si, et comment Apple va revoir les politiques de confidentialité des applications pour assurer que l’information sur la santé des utilisateurs est garantie;
  • Si, et comment Apple a l’intention d’appliquer des politiques qui exigent le rejet des demandes qui fournissent des diagnostics, conseils sur le traitement ou le matériel de contrôle conçu pour diagnostiquer ou traiter des conditions médicales qui ne donnent par écrit l’approbation réglementaire;
  • Comment Apple a l’intention de surveiller et appliquer la conformité avec les lignes directrices concernant les demandes de renseignements sur la santé des utilisateurs. [via]

Il est vrai que ces questions sont percutantes sachant qu’aucun système informatique n’est infaillible. Il est sans aucun doute intéressant de voir que la technologie peut nous faciliter la vie mais à quel prix. Les futurs clients de l’Apple Watch devront être convaincus que leurs données ne seront ni utilisées ni revendues à d’autres sociétés. On ne sait que trop que certaines sociétés font se genre de pratique en revendant des informations d’utilisateurs à droite et à gauche.

Apple affirme de son côté que les informations recueillies par HealthKit ne sont pas stockées sur iCloud et que les applications qui tentent de les récolter ne sont tout simplement pas validées par les équipes d’Apple.

D’ici 2015, Apple devrait à nouveau revoir sa politique de confidentialité autant pour les développeurs que pour les utilisateurs afin que les deux parties soient au courant des conditions d’utilisation du Healthkit et des informations récoltées par le biais de l’Apple Watch.

 
  • 19112 Posts
  • 7882 Comments

Fondateur & Rédacteur

Commentaire

    Max
    22 septembre 2014 - 18 h 14 min

    Il est tout à fait normal qu’il se pose ce genre de questions, car la sécurité des utilisateurs en dépend !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *