Test de Ridiculous fishing, chasse ou pêche, pourquoi choisir ?

 
Ça y est, l’heure est venue. Les vacances sont, pour la plupart (petits ou grands), finies et il va falloir retourner travailler. Qui dit travail, dit transports en communs, et qui dit transports en communs dit ennuis.

Le test d’aujourd’hui a donc pour but de vous présenter Ridiculous Fishing afin de contrer ce fléaux. Il n’est certes pas récent (sorti le jeudi 14 Mars 2013) mais a été primé à de nombreuses reprises (il a notamment été élu Meilleur Jeu App Store de 2013 et, la même année, a reçu un Apple Design Award) et demeure bien plus amusants que la plupart des jeux sortis récemment (ne généralisons pas) sur l’App Store.

Est-ce le vraiment “Chasse et pêche” du mobile ?

Histoire

Dans ce jeu nous incarnons Billy, un vieux pécheur qui est champion dans son domaine. Il a néanmoins ses propres habitudes qui le rendent si différent: il pèche avec son grille pain ou son sèche cheveux et lorsqu’il sort ses poissons de l’eau, il dégaine son fusil et s’assure qu’ils soient bien morts. Bref, pas le genre d’homme que l’on croise au coin de la rue. Le jeu est en anglais mais très facile à comprendre étant donné qu’il n’y a aucun dialogue (normal me direz-vous, vu le scénario du dessus). On peut néanmoins suivre les conversations entre différents comptes “Byrd” qui sont, évidement, avec beaucoup d’humour.

test-de-ridiculous-fishing-chasse-ou-peche-pourquoi-choisir_2

Gameplay

Le gameplay du jeu convient parfaitement au support mobile et utilise la plupart de ses avantages. Il se divise en trois phases : durant la première, lorsque l’on commence la pèche, il faut incliner l’appareil vers la gauche ou la droite pour diriger l’hameçon afin d’éviter tous les poissons et aller le plus profondément possible; la seconde où l’hameçon remonte, utilise le même gameplay (il faut donc toujours incliner le téléphone), mais cette fois-ci, on doit récupérer le plus de poissons possible tout en évitant les méduses; et la troisième, lorsque les poissons sortent de l’eau, change radicalement le gameplay, il faut alors que l’on tape sur tous les poissons à l’écran afin de les tuer et empocher la somme qu’ils valent. Viennent ensuite les différents éléments qui serviront à varier ces différentes phases. Tous d’abord, les poissons qui ont chacun leur spécificité: une tortue, par exemple, nage très lentement, une des espèces de méduse se clone lorsque vous lui tiré dessus, les piranhas se précipitent sur l’hameçon ,… vous l’aurez compris, attention à ce que vous pêché ! Quatre terrains sont disponibles, ils font varié la distance du fond marin, la luminosité dans l’eau et les espèces de poissons que l’on peut trouver. De nombreux accessoires se trouvent dans la boutique: les chapeaux pour que notre marin puisse s’habiller en fonction de la mode, les armes à feu pour pouvoir tuer les poissons plus facilement, les différentes tailles de ligne afin d’aller toujours plus profondément, les leurres et les objets techniques qui servent à agrandir la jauge d’essence (qui permet d’utiliser les atouts pour ralentir la ligne ou découper les poissons qui se trouvent devant), et à donner une seconde chance pour pouvoir être touché par un poisson sans que la ligne ne remonte, …

test-de-ridiculous-fishing-chasse-ou-peche-pourquoi-choisir_3

Les décors

Le style des dessins inclus dans le jeu est très beau, avec beaucoup de formes triangulaires. Le tout est très coloré et plaisant à regarder. Les décors restent très marins mais ne se ressemblent pas. L’idée d’avoir intégrer un téléphone qui sert de menu est là encore très bien pensée.

test-de-ridiculous-fishing-chasse-ou-peche-pourquoi-choisir

Bande sonore

Les musiques du jeu son très mystérieuses mais restent rétro pour coller au design du titre. Les bruitages des armes et autres aspirations sont agréables à entendre, mais du tout réalistes (dans le bon sens du terme) et différencient bien les phases dans l’eau et dans les airs. Il n’y a aucune voix dans ce soft.

Le rapport qualité/prix

Pour 2,69€ sans achat intégré, le jeu est de très bonne facture et nous offre pas mal d’heures de jeu en perspective (il y a même un mode sans distance, où le but est d’aller le plus loin possible). Il y a, en tout, plus de 60 espèces de poisson à attraper (si on en attrape un certain nombre, on monte de niveau) et 50 objets à débloquer (qu’il faut ensuite acheter à la boutique). L’ensemble est très divertissant et reste très utile pour tuer le temps, avec des partie courtes mais actives.

test-de-ridiculous-fishing-chasse-ou-peche-pourquoi-choisir_4

 
  • 136 Posts
  • 0 Comments

Jeune parisien, fan de rap, music, de bons films, de jailbreak, de jeux indépendants et bien évidement de journalisme…et un peu de sport à mes heures perdues.

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *