5 vies sauvées grâce à l’iPhone

 
On entend souvent dire, notamment chez les jeunes, “je mourrais sans mon téléphone”. En général, cela signifie qu’ils ne peuvent pas se passer de lui pour lire les dernières actus de leurs amis sur Facebook ou de jouer à des jeux addictifs. Mais aujourd’hui, la réalité est toute autre puisqu’il s’agit réellement de vivre ou mourir.

iphonote.com_ 5-vies-sauvees-iphone

Ce sont 5 histoires où des personnes ont été confrontées à la mort dans différentes situations, et l’iPhone était en partie leur sauveur.

Dan Woolley

Sauvé de blessures subies lors d’un tremblement de terre:

Le 12 Janvier 2010, un violent tremblement de terre de 7,0 a frappé Haïti à 25 km à l’ouest de la capitale du pays, Port-au-Prince . Le tremblement de terre a dévasté la région, tuant plus de 100.000 personnes et l’effondrement de centaines de milliers de bâtiments. Dans l’un de ces bâtiments se trouvait Dan Woolley, un travailleur du Colorado. Pris au piège dans son hôtel, Woolley avait des blessures à la tête et à la jambe, sans aucun signe d’aide à venir. Heureusement, il a eu une première application d’aide sur son iPhone .

Sur les conseils d’utilisation de l’application, Woolley était en mesure de traiter ses blessures, en utilisant sa chemise et une chaussette comme bandages pour endiguer l’hémorragie. Quand il a finalement pu stopper l’hémorragie, Woolley a utilisé l’appareil photo de son téléphone pour prendre des photos des environs pour essayer de découvrir un moyen de sortir. Il a raconté l’histoire à une filiale de la NBC à Miami :

“J’ai pris des photos tout autour de moi, […] j’ai pu trouver un ascenseur dans l’une des photos et c’est là que j’ai décidé d’aller dans un endroit plus sûr.” dit-il.

Xavier Jones

Sauvé suite à l’arrêt du coeur causée par la cardiomyopathie hypertrophique

Nous avons tous fait des achats d’impulsion dans l’App Store, mais quand l’entraîneur de basket Eric Cooper, du lycée luthérien La Verne, a acheté l’application de l’aide de son téléphone, il n’avait aucune idée qu’elle ferait la différence entre la vie et la mort pour l’un de ses élèves. Lors d’un entrainement de l’équipe le lendemain, Xavier Jones un élève de 17 ans, s’est effondré sur le terrain. Son coeur avait cessé de battre en raison de complications d’une maladie appelée cardiomyopathie hypertrophique, ce qui provoque le durcissement du tissu musculaire du cœur en raison de la limitation de la circulation sanguine.

Heureusement, l’entraîneur Cooper a l’aide de son iPhone, et des conseils de l’application RCR, il a pu faire repartir le coeur de Jones et le garder en sécurité jusqu’à l’arrivée des ambulanciers. Dans une interview l’entraîneur a dit au Los Angeles Times, “Nous sommes formés au RCR, mais l’application iPhone nous a été d’une grand aide.”

Un homme sans nom dans le comté d’Orange

Sauvé d’une tentative de suicide

En 2013, les députés du comté d’Orange qui utilisent “Find My Phone”, une fonction de l’iPhone, a permis de localiser un homme qui était en danger. L’épouse de l’homme a appelé la police pour demander de l’aide pour son mari qui était absent et peut-être suicidaire. En raison de patrouille dans la région, les policiers ont été incapables d’utiliser leur hélicoptère pour trouver cet homme. Cependant, il y avait un de l’espoir grâce à l’iPhone de l’homme.

En utilisant “Find My Phone”, les policiers ont pu trouver l’homme en quelques minutes. Quand, ils l’ont trouvé au bout d’un chemin de terre, il était encore en vie, mais avait tenté de se suicider.

Tina Josephson

Sauvé de problèmes de coeur

Andrew Josephson était fier de sa famille. Son grand-père était le Dr. Daniel Mason, un cardiologue réputé et un enseignant pour des étudiants en médecine qui réaliser 3 CD de leçons sur comment détecter les problèmes cardiaques. La collection contient des centaines de leçons, certaines d’entre elles parlent de très rares problèmes cardiaques. En 2011, après avoir obtenu un diplôme en biochimie à l’Université Lehigh, Josephson a découvert la collection des leçons de son grand-père sur une étagère de la famille et a été frappé par l’idée d’une application.

L’application a été appelé “Listening to the Heart” et permet d’enregistrer le rythme cardiaque d’une personne depuis l’iPhone. L’enregistrement est ensuite comparé à celui de la collection du Dr Mason et permet d’identifier les problèmes possibles. Comme il était nouveau dans la programmation, Josephson a testé l’application sur ses amis et sa famille. Tous ses amis ont produit des résultats normaux, mais quand sa mère Tina a essayé l’application, ses essais étaient toujours anormale, même après de multiples tests.

Mme Josephson ignorait initialement les résultats des tests de l’application, mais lors d’un voyage de ski, elle a remarqué un essoufflement anormal. En se rappelant des résultats de l’application iPhone, elle est allée chez un cardiologue en rentrant chez elle. Le médecin a confirmé le diagnostic de l’application; elle avait un souffle cardiaque due à un prolapsus valvulaire mitral et une régurgitation mitrale qui nécessiterait une intervention chirurgicale. L’application d’Andrew Josephson est maintenant disponible dans l’App Store pour 9,99 $, et sa mère est fière de son fils, elle a été surprise par le diagnostic. En février dernier, elle a déclaré à la ABC News, “L’application est quelque chose de très excitant, même si ce n’est pas quelque chose que je voulais qui m’arrive. J’ai été la fille d’un cardiologue. Comment pourrait-il être possible quelque chose de mal arrive à mon coeur ? “

Sgt du personnel . Shaun Frank

Sauvé d’un attentat suicide

En 2012, le sergent Shaun Frank de l’Utah a été à son deuxième tour de service en Afghanistan. Un jour, tout en aidant les membres de son unité dans un véhicule renversé, un adolescent marchait à côté et à fait exploser une bombe suicide chargé de roulements à billes et d’éclats d’obus. Frank a été blessé, recevant des blessures à son pouce, aux doigts, aux mains et aux jambes, mais a évité de justesse d’être tué grâce à l’iPhone dans son pantalon dans la poche avant gauche.

Quand Frank est revenu à la base pour être soigné, il a dit que l’iPhone avait probablement sauvé sa vie, en arrêtant de plusieurs roulements à billes et évitant des blessures graves aux principales artères de la jambe. Quand il est revenu aux États-Unis le sergent-major a envoyé son téléphone à Apple dans l’espoir qu’il soit couvert par “assurance de dommages accidentels.” L’entreprise a remplacé son téléphone, mais il a demandé à conservé son ancien pour les médias. Après trois mois, Apple a finalement accepté de lui rendre son téléphone original.

Comme quoi, le fait de dire ‘je mourrais sans mon téléphone”, prend un tout autre sens dans ces 5 histoires parmi tant d’autres. L’iPhone peut donc sauver des vies, comme d’autres smaprtphones, il suffit juste d’avoir les bonnes applications au bon moment. [source]

Suivez-nous depuis notre application et sur Twitter : @iPhonote – Facebook : BlogiPhonote

 
  • 19139 Posts
  • 7889 Comments

Fondateur & Rédacteur

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *