AppGratis : Fleur Pellerin demande à Apple de s’exprimer

 

Fleur_Pellerin-appgratis

Ce matin à 11h, Fleur Pellerin notre ministre déléguée aux PME, à l’innovation et à l’économie numérique, s’est rendue dans les locaux de AppGratis suite à la déferlante d’Apple.

Elle s’est donc entretenue avec le fondateur de AppGratis Simon Dawlat pendant une vingtaine de minutes afin de comprendre la situation et les raisons pour en arriver à ce résultat. La ministre s’est ensuite adressée aux journalistes en déclarant (via): “Je ne souhaite pas m’immiscer dans les relations commerciales d’AppGratis et d’Apple, mais soutenir [l’entreprise française] pour renouer le dialogue. Je ne comprends pas le silence dans lequel se mure Apple”.

Le problème pour Simon Dawlat s’est d’être mis à mal “lui et ses salariés” sur le simple fait qu’Apple change la donne en un claquement de doigt. Et c’est tout à fait logique d’être dérouté par la pratique que l’on peut qualifiée de “dictature”. Simon explique sur son blog toute l’histoire du début à la fin ou pas ! En résumé, Apple a toujours validé les applications de sa société, et du jour au lendemain, elle retire l’application qui connait un grand succès auprès de 12 millions d’utilisateurs. Il ne faut pas oublier que c’est une entreprise avec de “vraies personnes vivantes” qui travaillent chez AppGratis. Apple devrait réfléchir avant d’anéantir un travail – une société et des salariés comme une envie de pisser. Même si elle avait fait savoir 1 an auparavant de ces changements, une société basée sur tout un modèle de travail ne peut changer en si peu de temps. Rappelons que AppGratis avait levé des fonds à hauteur de 10 millions d’euros.

Apple !!! il y a des choses à faire mais aussi à ne pas faire !

Fleur Pellerin ne souhaite pas intervenir directement dans les affaires de AppGratis mais c’est surtout la façon dont Apple décide de déférencer l’application. Elle demande à Apple de reprendre le dialogue avec AppGratis et de trouver un terrain d’entente. Sans aucun doute que plusieurs développeurs doivent trembler derrière leur ordinateur à se dire : “Et mon tour c’est pour quand ?”.

Dans le fond, il faudrait qu’Apple évite de changer sa charte et d’imposer ses lois sans même connaître les répercutions sur les sociétés ou entreprises créées autour de son écosystème. C’est difficile d’imaginer que tout tient au bon vouloir d’Apple et pourtant c’est bien la cas !

Quel est votre avis sur les pratiques d’Apple et du retrait de AppGratis ?

Vous pouvez aussi nous suivre depuis notre application, sur Twitter : @iPhonote – Facebook :BlogiPhonote

 
  • 19139 Posts
  • 7889 Comments

Fondateur & Rédacteur

Commentaire(3)

    moi
    11 avril 2013 - 19 h 18 min

    tout le monde savait que AppGratis etait borderline et contournait les guidelines d’apple, normal qu’ils réagissent!
    C’est un “achat” de placement dans l’app store, juste drivé par l’argent et non pas par la qualité de l’app

    Et c’etait a AppGratis de préparer une solution plus clean…

      iPhonote
      12 avril 2013 - 8 h 01 min

      Il y a en effet un enjeu financier dès le départ mais c’est surtout la pratique d’Apple qui est mise en cause. Je parle en connaissance de cause, car j’ai eu le cas pour notre application “iPhonote -> APhonote – Mobiles News”. On a du faire d’autres changements restés sous silence alors que d’autres sources françaises ne rencontrent pas de problème, bien qu’ils le devraient à en croire les arguments d’Apple pour les différents refus que nous avons reçu…

    iStiv
    17 avril 2013 - 14 h 57 min

    De plus, Apple a laissé l’entreprise se développer et lui apporter une part de son succès indirectement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *