Apple paie au britannique Arm moins de 30 cents par puce en redevances, rapporte The Information.

puce Arm, puce Apple

Apple concède sous licence la technologie associée utilisée sur iPhone, iPad, Mac, Apple Watch, Apple TV et HomePod d’Arm. Bien qu’elle soit l’un de ses clients les plus importants, Apple représente moins de 5 % du chiffre d’affaires annuel d’Arm, la société étant celle qui paie le moins parmi tous les clients de puces pour smartphones d’Arm.

Plus précisément, Apple paie un montant forfaitaire de moins de 30 cents pour chaque puce utilisée dans ses appareils, quel que soit le nombre de cœurs dont elle dispose.

SoftBank est le propriétaire d’Arm et, en 2017, le PDG de l’entreprise a réuni les dirigeants d’Arm pour leur expliquer qu’Apple payait plus pour le morceau de plastique utilisé pour protéger les écrans des nouveaux iPhone que pour la licence de la propriété intellectuelle d’Arm. Les tentatives de SoftBank pour renégocier l’accord d’Arm avec Apple visant à augmenter les taux de redevances ont échoué.

S’il est peu probable qu’Apple rompe ses liens avec Arm, la société a apparemment exploré la possibilité d’utiliser une technologie open source concurrente pour ses puces appelée RISC-V. L’accord de licence actuel entre Apple et Arm a été signé en septembre et  » s’étend au-delà de 2040 « , malgré les diverses tentatives de renégociation d’Arm.

Partager un commentaire