Apple est impliquée dans plusieurs controverses, mais l’une des plus étranges concerne l’implication de l’entreprise dans l’App Association.

app store depenses 2021

Un article récent soutient qu’Apple exerce une influence significative sur un organisme conçu pour représenter les développeurs lorsque leurs intérêts peuvent entrer en conflit avec ceux de la société propriétaire de l’App Store.

L’App Association se décrit comme « la principale voix de l’industrie sur l’économie des applications » et prétend représenter plus de 5 000 développeurs, y compris des fabricants d’appareils connectés.

« En tant que porte-parole de l’économie des applications pour nos membres et décideurs, nous fournissons des ressources et des outils pour aider les créateurs d’applications à comprendre les règles, les réglementations et les meilleures pratiques qui sont essentielles pour assurer le succès et la confiance des consommateurs. Nos membres et experts témoignent souvent devant le Congrès sur des sujets allant de l’internet des objets à l’innovation en santé connectée. De plus, nous organisons régulièrement des séances d’information et des démonstrations de produits pour présenter les innovations et mettre en évidence les problèmes auxquels sont confrontés les entrepreneurs à travers le pays. »

Étant donné que certains développeurs d’applications sont engagés dans des batailles contre Apple sur des questions telles que les frais de l’App Store, il semblerait étrange à première vue que la firme de Cupertino ait une quelconque influence sur l’association, mais c’est ce que prétend l’article.

Quatre anciens employés de l’App Association ont déclaré à Bloomberg qu’Apple détermine les objectifs et les politiques du groupe.

« L’App Association se présente comme la principale voix de milliers de développeurs d’applications à travers le monde. En fait, la majeure partie de son financement provient d’Apple.

Le géant de la tech n’est pas membre de l’association, mais joue un rôle prédominant dans les coulisses de la définition des positions politiques du groupe. »

En effet, notent les critiques, le programme de lobbying de l’association suit de près celui d’Apple, même lorsqu’il entre en conflit avec les développeurs d’applications.

L’article donne l’impression qu’Apple fournit en quelque sorte de l’argent à l’association par des moyens indirects pour influencer la politique. Il suggère également qu’Apple tente d’exercer une influence sans vouloir être membre de l’association.

En fait, Apple soutient depuis des années – et publiquement – l’une des initiatives de l’association, à savoir la tentative d’introduire des accords FRAND plus raisonnables, dans le cadre de la nécessaire réforme des brevets.

FRAND s’applique aux brevets dits standards et essentiels, c’est-à-dire ceux sans lesquels il serait impossible de produire un smartphone ou un autre appareil. Le principe stipule que le titulaire doit concéder sous licence le droit d’utiliser la technologie brevetée à des conditions équitables, raisonnables et non discriminatoires.

Apple est clairement très intéressée par ce secteur et parraine cette proposition, aux côtés d’autres sociétés telles que Cisco, Intel et Microsoft. Il est donc probable que le financement d’Apple pour l’App Association mentionné dans l’article soit lié à des initiatives visant à promouvoir ces propositions.

Partager un commentaire