Des chercheurs de l’Université de Washington collaboreront avec Apple pour savoir si une Apple Watch peut être utilisée pour prédire des maladies telles que la Covid-19 ou la grippe.

Apple Watch, COVID-19

Dans le cadre des nombreux partenariats d’Apple dans le domaine de la santé, la société a conclu une collaboration avec l’Université de Washington et la Seattle Flu Study. La nouvelle recherche vise à savoir si l’Apple Watch peut diagnostiquer à l’avance des maladies telles que le COVID ou la grippe, en détectant les premiers symptômes.

Sur la page officielle demandant la participation de volontaires en possession d’une Apple Watch, on peut lire que « le but de l’étude est de voir si les informations collectées par Apple l’Watch et l’iPhone permettent de détecter les premiers signes de maladies respiratoires comme la COVID-19 ».

Cette étude des voies respiratoires devrait durer environ six mois. Au cours de l’étude, les participants répondront périodiquement aux questions dans l’application Apple Research sur l’iPhone. Si les participants tombent malades pendant la recherche, un kit à domicile sera envoyé pour la COVID-19 et d’autres maladies respiratoires.

Partager un commentaire