Il n’y a désormais plus aucun doute, Apple travaille bien sur les Apple Glass, plus précisément sur deux produits dédiés à la réalité augmentée et virtuelle : un casque et des lunettes. Il semblerait même que des lentilles connectées soient également dans les cartons de Cupertino.

Casque AR/VR Apple

Casque AR/VR Apple

L’analyste Ming-Chi Kuo a apporté quelques détails sur les dates de sortie de ces produits mais pas seulement. Tout d’abord, le casque AR/VR d’Apple devrait voir le jour officiellement dans le commerce dès l’année prochaine. Actuellement, Apple aurait déjà quelques prototypes en test. Les ingénieurs se concentreraient notamment sur le poids de manière à atteindre les 100 à 200 grammes. Pour l’heure, le poids des prototypes seraient encore situé entre 200 et 300 grammes. Leur objectif est donc d’alléger le plus possible le casque AR/VR, en vue d’offrir le meilleur confort possible lors du port du casque. Ce dernier embarquera des écrans micro-OLED de chez Sony, ainsi qu’un stockage interne pour éviter toute dépendance de l’iPhone.

Casque AR/VR Apple

Grâce à ce casque, Apple souhaite immerger l’utilisateur dans des expériences AR et VR plus poussées, notamment avec des applications et des contenus Apple TV+ conçus à cet effet.

Quant au prix, les rumeurs évoquent un bon billet de 1000 dollars, bien que les rumeurs ont évoqué une possible facture de 3000 dollars. Il est certain que le prix sera nettement plus élevé que l’Oculus vendu 349€.

Lunettes AR Apple

Lunettes AR Apple

Selon Kuo, il faut attendre 2025 avant de voir les lunettes AR d’Apple. Avec ce produit, Apple envisage d’offrir une expérience « plus mobile » qu’avec le casque AR/VR. Pour l’heure, la firme californienne n’aurait pas encore fabriqué de prototypes, et en serait encore en plein développement.

Lentilles connectées

lentilles connectees apple 2030

Dans un futur lointain, pas avant au moins 10 ans, Apple pourrait lancer des lentilles connectées. Si cela existe déjà dans les films de science-fiction, la technologie actuelle ne permet pas encore de concevoir de tels produits. Le but final selon l’analyste est de passer de l’informatique visible à l’informatique invisible. Mais vous l’aurez compris, il va falloir se monter extrêmement patient avant que ce produit devienne une réalité.

Partager un commentaire