Apple a mis fin à son partenariat avec le fournisseur Pegatron, l’excluant de nouveaux contrats pour de futures commandes d’iPhone et d’autres produits de l’entreprise. La raison est liée à la découverte de plusieurs violations des droits des travailleurs en Chine.

Pegatron

Apple s’est en effet aperçu que Pegatron falsifiait des documents pour dissimuler des violations du code de conduite que tous les fournisseurs de la société doivent respecter.

Pegatron est l’un des principaux partenaires de la chaîne d’approvisionnement d’Apple. Il est notamment en charge de la production des iPhone 12 dans plusieurs usines en Chine. La société taïwanaise est désormais en “probation” et ne recevra aucune nouvelle commande d’Apple tant que l’affaire ne sera pas résolue.

Voici la déclaration d’Apple :

« Nous avons un processus d’examen et d’approbation rigoureux de tout programme d’étudiant qui travaille pour nous assurer que le stage est bien payé et n’inclut pas les heures supplémentaires ou les quarts de nuit.

Pegatron a classé les étudiants comme des travailleurs normaux et a falsifié des documents pour dissimuler les violations du code de conduite de nos fournisseurs, permettant aux stagiaires de travailler de nuit et des heures supplémentaires pour faire le travail dans les plus brefs délais.

Après avoir découvert cette activité non conforme, nous avons immédiatement retiré tous les étudiants travailleurs des chaînes de production et avons travaillé avec nos consultants tiers pour prendre les dispositions appropriées pour qu’ils retournent tous chez eux et à l’école avec des compensation, ainsi que tout le soutien nécessaire requis. »

Tous les accords d’approvisionnement entre Apple et Pegatron sont désormais suspendus, du moins jusqu’à ce que tous les problèmes soient résolus. La société taïwanaise a déjà licencié le responsable qui s’occupe du programme des stagiaires et discute avec Apple pour rétablir le partenariat. Pegatron a investi des milliards de dollars pour augmenter sa puissance de fabrication précisément pour les commandes d’iPhone 12. Si Apple mettait totalement fin à cet accord, Pegatron pourrait se retrouver dans une mauvaise situation. Raison pour laquelle le fournisseur doit retrouver la confiance de Cupertino.

Partager un commentaire