Selon une nouvelle note de Barclays, il semble que les marges bénéficiaires d’Apple sur le nouvel iPhone 12 seront réduites par rapport aux modèles précédents.

Boîte iPhone 12

Le nouvel iPhone 12 est livré avec plusieurs nouveaux designs et matériels. Cela comprend la prise en charge de la 5G sur les quatre nouveaux modèles. De plus, pour la première fois, les appareils sont tous équipés d’écrans OLED, même pour les modèles « moins chers » comme l’iPhone 12 et le 12 mini. Enfin, Apple a finalement augmenté la capacité de stockage de base des modèles Pro de 64 à 128 Go.

Bien qu’Apple ait retiré les écouteurs EarPods et l’adaptateur de charge de la boîte, la conclusion de Barclays est que ces « économies » ne pourront pas couvrir les dépenses engagées par l’entreprise pour intégrer le support 5G, les écrans OLED sur tous modèles et les nouvelles capacités de stockage. De fait, Apple pourrait voir ses marges bénéficiaires inférieures à celles de l’année dernière. Bien sûr, Apple bénéficie de marges bénéficiaires les plus élevées de presque toutes les autres entreprises, mais une baisse potentielle peut inquiéter les investisseurs.

En outre, toutes ces innovations également introduites sur les modèles « moins chers », selon Barclays, pourraient pousser les consommateurs à éviter d’acheter les modèles Pro. L’analyste ajoute qu’Apple n’a pas fourni aux utilisateurs d’outils vraiment convaincants capables de pousser l’utilisateur à passer aux nouveaux iPhone.

Il s’agit évidemment pour le moment de pure spéculation, mais il sera important de comprendre comment le marché évoluera dans les mois à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom