Disney réorganise ses activités médias et divertissement pour se concentrer de plus en plus sur sa nouvelle priorité : le streaming en ligne.

Disney

Dans une déclaration publiée sur CNBC, le PDG de Disney, Bob Chapek, a déclaré que cette stratégie n’était pas seulement le résultat de la situation actuelle causée par la pandémie de COVID-19. En effet, la société avait déjà l’intention de changer de plus en plus son orientation vers Disney+ et le streaming :

« Je ne le définirais pas comme une réponse au COVID-19. Je dirais que la situation sanitaire a accéléré la vitesse à laquelle nous allons faire cette transition, mais le changement se serait produit de toute façon. À l’heure actuelle, les consommateurs apprécient beaucoup Disney+ et les abonnés augmentent de jour en jour. Nous voulons nous assurer d’aller là où les consommateurs veulent. »

Dans le cadre de ce changement, la firme centralisera ses activités médias en une seule entité qui gérera à la fois Disney+ et la distribution de contenu et les ventes d’annonces. Avec une réorganisation interne déjà en cours, Disney investira encore plus dans la création de contenu original à apporter à son service.

La pandémie a également révolutionné les lancements de certains films en salles, la société ayant dû retarder ou annuler la sortie de colossaux tels que le film Marvel “Black Widow” ou le film Pixar “Soul”. La semaine dernière, la société a annoncé que “Soul” ne sortira pas en salles et ne sera disponible en streaming qu’à partir de décembre. Cela ne signifie pas quitter les cinémas, mais la société se concentre désormais principalement sur les services en streaming.

Entre autres choses, ces derniers mois, Disney a dû licencier environ 28 000 employés. C’est résultat de la fermeture forcée de parcs en Californie et en Floride causée par la pandémie. L’espoir est que l’entreprise puisse rappeler tout le monde dans les prochains mois, quand la situation sera bien meilleure qu’aujourd’hui.

Actuellement, les abonnés Disney+ sont environ 60 millions.

Partager un commentaire