Sony Music Entertainment, Universal Music et SBA Music Publishing ont déposé une plainte officielle contre Apple en Russie pour la présence d’applications sur l’App Store qui permettent aux utilisateurs de lire de la musique entièrement gratuitement.

App Store

Le 1er octobre, la Russie a sorti une loi exigeant que les plates-formes de distribution numérique suppriment rapidement les applications proposant du contenu piraté en cas de plainte d’une entreprise. La loi, signée par le président Poutine, vise à lutter contre le piratage en ciblant à la fois les développeurs et les vitrines en ligne, plutôt que le contenu lui-même. Si le contenu n’est pas supprimé en temps opportun, les grandes entreprises technologiques telles qu’Apple et Google pourraient se trouver bloquées par les fournisseurs de services Internet locaux.

Sony, Universal Music et SBA Music (filiale de Warner) ont immédiatement déposé une plainte auprès du tribunal de la ville de Moscou demandant la suppression de certaines applications actuellement disponibles sur les stores et grâce auxquelles il est possible d’écouter ou de télécharger de la musique gratuitement.

Les plaintes concernent trois applications actuellement disponibles sur l’App Store. Les trois applications en question monétisent leur contenu par le biais de publicités ou d’abonnements. L’une des applications, “Music Player and Downloader”, propose entre autres un plan d’abonnement plus cher que l’alternative légale Spotify.

À ce stade, les trois applications pourraient bientôt être supprimées au moins de l’App Store russe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom