Apple a déposé un nouveau brevet pour un écran auto-réparateur conçu pour être utilisé sur un appareil pliable, comme l’iPhone Fold.

iPhone Fold

Ce n’est pas la première fois qu’Apple fait breveter quelque chose lié à un éventuel iPhone Fold. Cela démontre bien que l’entreprise envisage sérieusement une solution de ce type pour l’avenir.

L’idée de ce brevet est de résoudre l’un des principaux problèmes rencontrés dans les premiers smartphones pliables tels que le Galaxy Fold de Samsung, à savoir les rayures et autres dommages sur l’écran causés par la poussière et les débris emprisonnés.

Lorsqu’un écran est replié sur lui-même, il est très probable que des grains de poussière se coincent à l’intérieur. Apple explique que pour aider à atténuer le nombre de rayures ou d’autres dommages à l’écran, la couche de protection de l’écran peut inclure un matériau auto-cicatrisant.

Dans le brevet, Apple déclare que l’appareil peut se réparer automatiquement, sans que l’utilisateur n’ait à faire quoi que ce soit, par exemple pendant le chargement. Apple explique que cette auto-réparation peut être réalisée à l’aide de matériaux spécifiques grâce à la chaleur, la lumière et l’électricité ou d’autres types de stimuli externes appliqués de l’extérieur. Par exemple, la couche de protection d’écran peut comprendre des conducteurs transparents qui forment une couche chauffante. Ce dernière peut être utilisée pour générer de la chaleur et stimuler l’auto-réparation.

Même si ce n’est encore qu’un brevet, Apple semble vouloir travailler sur un éventuel iPhone Fold. Toutefois, il ne faut pas s’y attendre avant un moment. Apple doit être en mesure de garantir la meilleure qualité possible, sans aucun risque de dommages ou de dysfonctionnements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom