Le litige juridique entre Apple et Epic Games sur la question liée au jeu Fortnite entre enfin au cœur de la bataille judiciaire entre les deux sociétés.

Epic Games

À l’audience d’hier, la juge Yvonne Gonzalez Rogers a suggéré un procès devant jury aux avocats des deux parties. Normalement, une affaire comme celle-ci pourrait être traitée facilement par un ou plusieurs juges ; comme il s’agit d’un cas important au regard des règles antitrust, la juge suggère le recours à un jury populaire. Selon elle, il est en fait très important de comprendre ce que pensent les gens ordinaires de l’affaire, de comprendre si ces questions pourraient susciter l’intérêt populaire.

Les premières rumeurs voient Epic Games s’opposer à cette approche, la date limite pour demander le procès devant jury étant fixée à aujourd’hui. Le 6 janvier 2021, les délais de soumission de la documentation du procès expireront, un processus actuellement prévu pour juillet 2021. Durant l’audience d’hier, les premières anticipations de ce qui pourrait être un processus difficile pour Epic ont émergé, plus d’une fois averti par la juge sur les points clés du litige. L’entreprise aurait en effet contraint Apple à appliquer les procédures mises en place, disposant également de tous les éléments pour permettre à Fortnite de revenir sur l’App Store.

Epic aurait également reçu plusieurs avertissements concernant des arguments tels que les allégations de monopole et la comparaison du smartphone aux consoles, une comparaison qui ne convainc pas la juge même suite à la citation de Nintendo Switch. En bref, la cause semble commencer à monter pour Epic Games.

Affaire à suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom