Le PDG d’Apple, Tim Cook, a pris la parole au The Atlantic Festival pour discuter de l’antitrust, du télétravail et plus encore.

Tim Cook & Jeff Goldberg (The Atlantic)

Au sujet des enquêtes antitrust en cours aux États-Unis sur Apple, Google, Facebook et Amazon, Tim Cook a déclaré que « les grandes entreprises méritent le contrôle », car c’est « quelque chose de juste et d’important pour le gouvernement américain ». Le PDG a ensuite ajouté qu’il n’avait aucun problème à ce qu’Apple fasse également l’objet d’une enquête et qu’il espère que les gens finiront par comprendre que l’entreprise n’a pas le monopole :

« Je pense que les grandes entreprises méritent un examen minutieux. Et je pense que ce n’est pas seulement juste mais important pour le système que nous avons en Amérique. Et donc je n’ai aucun problème qu’Apple passe au microscope. J’espère que lorsque les gens entendront ce que nous avons à dire, cela deviendra aussi évident que pour nous qui n’avons pas le monopole. Il n’y a pas de monopole ici.

Nous sommes sur des marchés très, très concurrentiels tels que les smartphones, les smartwatches, les tablettes et les ordinateurs personnels. Ces choses sont extrêmement compétitives. Nous luttons également pour des parts de marché. Notre stratégie de base en tant qu’entreprise est d’obtenir le meilleur, pas le maximum… et cette stratégie ne produira jamais de monopole. Il est très rare, presque impossible pour le meilleur de devenir le plus grand. Quelqu’un choisira l’un de nos produits et il y aura suffisamment de gens qui achèteront un autre produit qui aura plus d’actions. Et cela est vrai dans tous les domaines dans lesquels nous nous trouvons.

J’espère que les gens ont compris comment nous nous comportons, car c’est très important pour nous. Nous faisons toujours ce que nous croyons être juste et nous nous conduisons avec la plus grande intégrité et professionnalisme. J’espère que cela est ressorti et ressortira également de l’enquête. »

À propos de sa relation avec Donald Trump et de ce que signifie interagir avec le président, Cook a déclaré que les conversations qu’il avait eues avec lui étaient privées et qu’il n’en révélerait donc pas le contenu, mais a réitéré qu’il vaut toujours mieux être impliqué que de ne pas faire partie de la conversation :

« Je pense qu’il vaut mieux être impliqué, à la fois lorsque vous êtes d’accord avec un problème et lorsque vous ne l’êtes pas. En effet, dans ce second cas, il est encore plus important d’engager et de participer aux discussions. Donc, ce que nous faisons chez Apple, c’est nous concentrer sur la politique, pas sur les politiciens. Et cela nous tient à l’écart des luttes quotidiennes des politiciens, ce qui nous permet de rester concentrés sur les choses qui sont très importantes pour nous. »

Concernant la transition vers le télétravail pour de nombreux employés d’Apple, Cook a déclaré que « ce n’est pas comme être ensemble physiquement » et qu’il a hâte que « tout le monde revienne », confirmant qu’Apple ne suivra pas l’exemple des autres entreprises ce qui permettra aux employés de travailler de chez eux pendant longtemps. Cook a déclaré, cependant, que certaines choses fonctionnent très bien, même virtuellement, et que les choses ne reviendront donc pas exactement comme elles étaient avant la pandémie :

« En toute honnêteté, ce n’est pas comme être ensemble physiquement. Et donc j’ai hâte que tout le monde retourne au bureau. Je ne pense pas que nous reviendrons à ce que nous étions, car nous avons constaté que certaines choses fonctionnent très bien virtuellement. Mais des choses comme la créativité et la sérendipité dont vous parlez, ces choses, dépendent du type de personnes que vous rencontrez tout au long de la journée. Nous avons conçu tout notre bureau pour qu’il y ait des espaces communs où les gens se réunissent et parlent de différentes choses. Et vous ne pouvez pas planifier ces heures.

Et donc je pense que la grande majorité d’entre nous ont hâte de retourner au bureau. Nous ne savons pas quand, mais je crois vraiment que ce sera le cas l’année prochaine. Aujourd’hui, seuls 10 à 15% des employés sont retournés au bureau, tous les autres travaillent encore à distance. »

Le PDG d’Apple a également réitéré l’engagement de l’entreprise en faveur de l’efficacité énergétique et de la protection de l’environnement.

L’interview de Tim Cook commence vers la 15e minute de la vidéo :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom