L’un des promesses des smartphones, c’est qu’ils étaient censés rendre notre expérience digitale considérablement plus dynamique. On en oublie presque le nombre de marque qui ont fait le parallèle entre avoir un mobile et avoir le monde entier dans sa poche. D’une part, la promesse a été pleinement réalisée. Il suffit aujourd’hui de sortir son mobile pour entrer en contact avec des personnes n’importe où sur la planète. 

Ce qu’on n’avait peut-être pas anticipé, c’est qu’avoir le monde entier à portée de main serait catastrophique pour la concentration et la productivité. Après tout, comment résister à la tentation de pouvoir interagir à tout moment, dès qu’on le souhaite, avec les membres de son cercle social ou avec des inconnus aux quatre coins du monde ? Fort heureusement, il y a des solutions pour block site chrome, ou limiter ses interactions avec son mobile en toute sérénité.

smartphone

Corriger le tir, domptez votre technologie 

Même sans être nomophobe, on développe souvent des rituels et des gestes automatiques vis-à-vis de son smartphone. Et plus on est à l’aise avec la technologie, plus la dépendance se crée. Des statistiques datant de 2019 montrent que les jeunes déverrouillent leurs téléphones entre 60 et 80 fois par jour. En somme, c’est une interaction toutes les dix minutes. Et parfois, les temps cumulés d’utilisation franchissent confortablement la barre des 4h par jour ! 

C’est d’ailleurs ce que certains chercheurs et spécialistes du comportement qualifient déjà de “mal du siècle”. Il suffit de mener une recherche rapide sur internet pour se rendre compte que c’est vraiment un problème universel.

Il n’y a pas à douter qu’un tel état de fait est problématique. En particulier lorsqu’on tente de travailler sa concentration et de rester productifs. Apprendre à surmonter les mauvaises habitudes numériques devient donc crucial. Autrement, la performance professionnelle et la concentration académique peuvent en être les premières victimes. 

Comment s’éloigner de son mobile ?

Une solution radicale et quelque peu efficace, consiste à s’éloigner littéralement de son smartphone. C’est une solution en apparence simple, mais qui a fait ses preuves. Vous pouvez choisir de créer de la distance entre votre espace de travail et le lieu où se trouve votre téléphone. Deux mètres suffisent amplement. L’objectif ici est de rendre le geste systématique impossible ou plus difficile à réaliser. Ensuite, c’est à vous de faire preuve de rigueur personnelle pour vous abstenir de franchir la distance pour manipuler votre mobile. C’est d’ailleurs ce qui se fait dans certains cadres sociaux, où les mobiles sont systématiquement mis à l’écart pour encourager des interactions plus authentiques.

smartphone

Malheureusement, cette solution dépend presque entièrement de votre sens de la discipline. S’il n’est pas encore suffisamment fort, vous risquez de déraper rapidement. Qui plus est, ce n’est pas une solution envisageable ailleurs que chez soi. Il est donc nécessaire d’envisager des remèdes plus intégrés et plus robustes qui vous permettront de moins utiliser votre mobile. Sans oublier que cette technique ne fonctionne que si le mobile est également en mode silence. Ce qui peut être problématique, parce qu’on devient simplement injoignable dans une telle configuration.

Servez-vous d’un pare-feu tout-en-un

Si vous avez encore du mal à résister à votre téléphone, il peut être utile de changer d’approche. Ne voyons donc pas le téléphone comme le problème, mais plutôt comme la manifestation du problème réel. Qu’allez-vous faire sur votre mobile ? Est-ce que ce sont les réseaux sociaux qui vous séduisent ? S’agit-il plutôt des applications de messagerie ou de sites de divertissement ? Une fois que vous avez identifié les causes réelles de votre dépendance, on peut y appliquer des solutions plus efficaces. 

Comme évoqué plus tôt, le mobile est “un monde dans votre poche”. Si vous bloquez l’accès à tous les services, sites et plateformes numériques qui détournent votre attention, votre mobile perd considérablement sa capacité à distraire. En effet, même le smartphone le plus impressionnant et le mieux conçu au monde ne vous distraira pas longtemps, si vous ne pouvez pas accéder à vos sites favoris.

smartphone

C’est une solution qui a le mérite d’être à la fois élégante et efficace. Après tout, c’est à partir du mobile lui-même que vous pourrez paramétrer les restrictions qui vous rendront votre capacité de concentration. Certes, iOS et Android proposent déjà des solutions plus ou moins intéressantes pour servir cette fonction. Toujours est-il qu’une application dédiée à ce seul usage permet de mieux cibler les distractions, programmer les temps de restriction et opérer le suivi de vos habitudes numériques. 

Conclusion

L’utilisation des objets technologiques nomades est un problème majeur. Ce ne sont pas uniquement les habitudes de travail et les interactions sociales qui sont affectées par leur utilisation débridée. En effet, même le temps de concentration des personnes habituées au mobile aurait considérablement chuté. Certes, ce n’est pas uniquement la faute au téléphone portable. Mais c’est un fait qui démontre clairement l’incidence négative qu’un environnement rempli de stimuli peut avoir sur nous. Reprendre le dessus dans ses rapports avec la technologie n’est donc pas superflu. Pour des personnes qui sont dans le monde professionnel ou qui sont destinées à y entrer, la dépendance peut être un handicap important à la bonne réalisation de leurs missions. Apprendre comment utiliser son smartphone moins souvent est donc extrêmement utile dans ce contexte. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom