Les écouteurs OnePlus Buds ont été saisis par les douanes américaines parce qu’ils ont été confondus avec des AirPods contrefaits. Aujourd’hui, les fonctionnaires des douanes et de la protection des frontières tentent de se défendre.

OnePlus Buds

Rappelons que les douanes américaines ont déclaré avoir intercepté et saisi plus de 2000 AirPods contrefaits lors d’un contrôle à l’aéroport JFK de New York. Mais en réalité, les colis contenaient des écouteurs OnePlus Buds originaux.

Un porte-parole du CBP a déclaré à The Verge que l’agence n’avait pas commis d’erreur en saisissant un produit légitime et non contrefait :

« Après avoir examiné l’envoi en question, un spécialiste de l’importation du CBP a déterminé que les écouteurs en question semblaient enfreindre la marque de configuration d’Apple. Apple a plusieurs marques de configuration pour ses écouteurs et a enregistré ces marques auprès du CBP. Les marques de configuration couvrent l’apparence générale d’un produit et, sur la base de cette détermination, les agents du CBP à l’aéroport JFK ont saisi l’envoi conformément à la réglementation en vigueur. »

Par ailleurs, l’agence a ajouté que la saisie des écouteurs est toujours indépendante des images ou du texte sur l’emballage, puisque selon les règles « une entreprise ne doit pas mettre une marque ou un design Apple sur ses produits ». Enfin, le porte-parole du CBP a conclu en déclarant que « OnePlus aura bientôt l’opportunité de fournir la preuve que son produit n’enfreint pas ses marques ».

Apple a déclaré n’avoir aucun lien avec l’affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom