Jamf a annoncé un nouveau partenariat avec Microsoft Enterprise Mobility pour prendre en charge la conformité des appareils iOS.

Microsoft Enterprise Mobility

Jamf se consacre à la fusion et à la gestion de l’écosystème Apple dans les domaines des affaires, de la santé, de la vente au détail et plus encore. Malheureusement, il est bien connu que de nombreuses organisations ont toujours une forte présence Microsoft, il est donc nécessaire de simplifier la gestion des deux services informatiques, en particulier à un moment où de nombreuses équipes travaillent à domicile. Avec cette nouvelle annonce, Microsoft Endpoint Manager acquiert des outils précieux pour aider les organisations utilisant des appareils mixtes.

Jamf a déjà la capacité de tirer parti de l’accès conditionnel sur macOS en partageant les données d’inventaire avec Microsoft Endpoint Manager. Cependant, les appareils iOS seront désormais inclus. Le service informatique peut empêcher un utilisateur autorisé d’utiliser tout appareil macOS / iOS non conforme aux politiques de sécurité, jusqu’à ce que le problème soit résolu.

Jamf gère la conformité des appareils iOS en obligeant les employés à inscrire les appareils qu’ils souhaitent utiliser pour accéder aux applications connectées à Azure Active Directory. Les politiques de conformité sont établies et mesurées sur l’appareil iOS par Jamf. Les informations de périphérique collectées sont ensuite envoyées à Microsoft Endpoint Manager. Enfin, Endpoint Manager vérifie l’état de conformité de l’appareil et utilise Azure Active Directory pour accorder ou refuser l’accès. Si l’appareil n’est pas conforme, une notification push est envoyée à l’utilisateur, demandant une réparation dans Jamf Self Service.

La prise en charge de la conformité des appareils iOS devrait être disponible pour tous les clients Jamf et Microsoft Enterprise Mobility d’ici la fin de l’année et est actuellement en phase de test.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom