Bruno Le Maire, le ministre des Finances, a pris pour cible la domination des géants étrangers de la technologie en Europe. Il demande un engagement plus important pour renforcer et aider les entreprises européennes.

Bruno Le Maire

Lors d’un événement sur la compétitivité numérique, le ministre français de l’Économie et des Finances a critiqué la concentration de quelques entreprises sur des marchés spécifiques de l’UE. Il parle d’« un petit nombre de très grandes plateformes internationales récoltent l’essentiel des bénéfices ».

Bruno Le Maire a spécifiquement défini les opérations d’Apple en Europe comme un exemple d’entreprises étrangères qui nuisent à la compétitivité en Europe :

« La capitalisation boursière d’Apple est désormais supérieure à la capitalisation des 40 premières entreprises boursières françaises. C’est un problème de concurrence lorsque ces entreprises développent des stratégies pour enfermer leurs utilisateurs dans leurs services et leurs écosystèmes. »

Le ministre appelle donc à de nouvelles initiatives pour améliorer la compétitivité européenne dans l’industrie technologique et dans d’autres secteurs. Les déclarations interviennent quelques semaines après le lancement de nouvelles enquêtes européennes contre l’App Store pour comportement anticoncurrentiel présumé.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom