Facebook déclare qu’Apple a rejeté une mise à jour de son app iOS en raison d’un avertissement lié la commission de 30% retenue par Apple.

Facebook

Dans une déclaration publiée à Reuters, Facebook a déclaré qu’avec ce message, il souhaitait simplement informer les utilisateurs de la commission d’Apple pour les achats in-app liés à la nouvelle fonctionnalité qui permet aux entreprises de créer des événements en ligne payants sur les réseaux sociaux :

« Plus que jamais, nous devrions avoir la possibilité d’aider les gens à comprendre où va réellement l’argent qu’ils dépensent pour leur entreprise. Malheureusement, Apple a refusé notre avis de divulgation sur leur taxe de 30%, mais nous travaillons toujours pour rendre ces informations disponibles dans l’application. »

Selon Apple, ce message n’est pas pertinent et pour cette raison, la mise à jour a été rejetée. Pour Facebook, le message n’était rien de plus qu’un moyen d’offrir une plus grande transparence aux utilisateurs qui achètent de nouveaux événements payants sur l’application, étant donné que 30% de ces dépenses vont dans les coffres d’Apple et non de Facebook.

La fonction permet aux utilisateurs de Facebook d’acheter des billets pour des événements en ligne organisés par des entreprises directement depuis l’application. Comme pour tout autre achat intégré à l’application, Apple conserve également la commission de 30% dans ce cas.

Facebook fait également savoir qu’il a réduit les coûts de ces événements pour aider les petites entreprises dans une période aussi difficile. D’ajouter qu’il a demandé à Apple de faire de même, en renonçant à la commission de 30% pendant une période limitée, mais l’entreprise aurait refusé.

Le réseau social a ensuite décidé de condamner publiquement cette décision en affichant le message dans l’application lié à la taxe d’Apple et en ajoutant que Facebook ne facture aucun frais pour ces achats. Aucune des deux notifications n’a été acceptée par Apple.

Selon Facebook, Apple a bloqué le message en invoquant une clause de l’App Store qui empêche les développeurs de montrer aux utilisateurs des informations « non pertinentes ». Le nouvel achat d’événements in-app est désormais disponible, mais sans aucun message sur les frais.

Il est très probable que Facebook, déjà conscient du refus d’Apple, n’ait entré ce message que pour pouvoir signaler l’incident et soulever une autre polémique publique contre les commissions de l’App Store, après celle lancée il y a des semaines par Epic Games pour le jeu Fortnite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom