Dans un article publié sur son blog, Facebook se veut inquiet quant aux nouveaux outils anti-tracking intégrés par Apple dans iOS 14. Le réseau a fait savoir aux annonceurs que cela pourraient entraîner une baisse de plus de 50% des revenus pour les éditeurs Audience Network, en raison de la suppression de la personnalisation des annonces dans les applications.

iOS 14 Facebook

Facebook explique qu’il ne peut plus collecter automatiquement l’identifiant des annonceurs (IDFA) dans ses applications sur les appareils exécutant iOS 14. En effet, Apple a ajouté une fonctionnalité qui oblige les utilisateurs à accepter le suivi des publicités. Si l’utilisateur refuse, il ne sera pas possible de diffuser des annonces inter-applications ciblées.

« Ce n’est pas un changement que nous voulons faire, mais malheureusement, les mises à jour d’Apple ont forcé cette décision. Nous savons que cela pourrait gravement affecter la capacité des éditeurs à monétiser via Audience Network sur ‌iOS 14‌ et, malgré tous nos efforts, pourrait rendre Audience Network si inefficace qu’il pourrait ne pas avoir de sens de le proposer à l’avenir sur ‌iOS 14.

Bien que l’impact sur les éditeurs et les développeurs soit difficile à quantifier, lors des tests, nous avons constaté une baisse de plus de 50% des revenus des éditeurs Audience Network lorsque la personnalisation a été supprimée des campagnes publicitaires pour mobile. En réalité, l’impact sur iOS 14 pourrait être plus important, nous travaillons donc sur des stratégies à court et long terme pour accompagner les éditeurs face à ces évolutions et dans une période déjà difficile. »

À l’avenir, Facebook pourrait donc décider de désactiver Audience Network sur les appareils iOS 14, car il n’aurait guère de sens de continuer à proposer cette fonctionnalité aux annonceurs et éditeurs. La société explique également qu’elle aura des capacités très limitées pour diffuser des publicités ciblées sur iOS 14, compte tenu des limitations intégrées par Apple.

Paradoxalement, les utilisateurs pourraient également être affectés. En supposant que les publicités continueront d’exister, le risque est qu’avec iOS 14 nous serons bombardés de publicités qui sont complètement éloignées de nos intérêts. Jusqu’ici, au moins dans certains cas, les publicités sont plus ou moins pertinentes par rapport à nos intérêts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom