Depuis des années, Apple tente de se conformer aux lois chinoises en supprimant des applications du magasin à la demande du gouvernement. Son objectif est d’entretenir de bonnes relations avec un pays fondamental pour l’entreprise à bien des égards. Les tensions croissantes entre les États-Unis et la Chine pourraient toutefois affaiblir la position d’Apple et de l’App Store.

Chine App Store

La firme de Cupertino a toujours été ouverte au gouvernement chinois, étant donné que la Chine joue un rôle important dans les revenus et dans la production de la plupart de ses appareils. Prendre des mesures irréfléchies compromettrait les bonnes relations avec le gouvernement chinois et pourrait saper les activités d’Apple dans le monde.

Pour ces raisons également, Apple continue d’investir en Chine comme en témoignent les trois centres de recherche et développement ouverts ces dernières années, le transfert des données iCloud des utilisateurs chinois vers des serveurs locaux, et les nombreuses applications supprimées du magasin à la demande du gouvernement.

Cependant, avec la guerre commerciale en cours entre les États-Unis et la Chine, il semble que la position d’Apple aux yeux du gouvernement chinois s’est affaiblie. Jusqu’à présent, Apple a reçu plusieurs faveurs grâce à sa taille énorme. Seulement, la situation semble désormais avoir changé et Apple n’est plus aussi “intouchable”.

Par exemple, alors qu’Apple a jusqu’à présent bénéficié de certaines exemptions comme celle qui permet de gérer l’App Store sans partenaire local, la Chine souhaite désormais appliquer cette règle également. En pratique, les lois locales obligent les entreprises étrangères à confier la gestion des boutiques digitales à des partenaires chinois, mais l’App Store a toujours bénéficié d’une exception depuis son ouverture en Chine en 2010. De plus, le gouvernement exerce moins de contrôle sur les contenus et services proposés par Apple que dans d’autres entreprises.

Maintenant, la situation change et il semble que le gouvernement chinois souhaite plus de contrôle sur ce qui se passe sur l’App Store, même avec l’intervention d’un partenaire local. Il est clair qu’il s’agit d’une réponse aux décisions du gouvernement Trump contre la Chine, mais les répercussions pour l’App Store chinois pourraient être très graves.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom