À l’heure de la protection des données privées, Instagram, sous la coupe de Facebook, semble avoir encore du mal à se conformer aux règles. Cette fois, le réseau est accusé de   récolter illégalement les données biométriques des utilisateurs.

Instagram

Ce n’est pas la première fois qu’Instagram est confronté à cette accusation. En effet, le réseau a du payer 650 millions de dollars le mois dernier pour les mêmes raisons. Cette somme permettrait de dédommager chaque utilisateur concerné à hauteur de 400 dollars.

Dans cette nouvelle plainte, Instagram est attaqué pour avoir récolter et stocker les données biométriques de 100 millions d’utilisateurs. Si le réseau avait prévenu ces derniers en début d’année qu’il récoltait leurs données, il semblerait que la pratique soit plus ancienne.

De toute évidence, Instagram va une nouvelle fois faire face à la grogne des utilisateurs, en plus d’avoir à leurs verser des indemnités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom