Un nouveau brevet publié par Apple concerne un système audio hybride « combiné » qui utilise la technologie de conduction osseuse.

AirPods conduction osseuse

Dans le brevet, Apple parle explicitement d’un appareil audio qui tente de surmonter les problèmes généralement associés à la conduction osseuse. Cette technologie permet aux utilisateurs d’écouter le son sans écouteurs, transmettant des vibrations à des points spécifiques du crâne d’un utilisateur afin d’atteindre l’oreille. Alors que certains appareils audio à conduction osseuse existent déjà sur le marché, leur qualité n’est pas la meilleure.

La conduction osseuse fonctionne mieux en basses fréquences, avec une qualité audio qui s’aggrave aux fréquences plus élevées et avec certains utilisateurs qui peuvent trouver les contacts de tête nécessaires pour profiter de ce système inconfortables. La conduction osseuse brevetée par Apple est unique. En effet, elle est combinée à une transmission sonore normale à base d’air afin de surmonter les inconvénients d’autres systèmes de conduction osseuse.

Apple explique que les signaux audio peuvent être filtrés et compressés en trois catégories : les composants haute fréquence, les composants moyenne fréquence et les composants basse fréquence. Un signal combiné des composants basse et moyenne fréquence serait transmis à travers le crâne de l’utilisateur en utilisant la conduction osseuse, mais le composant haute fréquence, qui serait autrement inefficace en utilisant ce système, serait envoyé dans l’air. Le brevet suggère que le système de conduction d’air nécessaire dans cette configuration serait construit de manière à ne pas bloquer le conduit auditif. Le système hybride d’Apple combine donc les avantages de la conduction audio osseuse et aérienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom