Les membres de la House Judiciary Committee s’apprête à interroger les dirigeants d’Apple, d’Amazon, de Facebook et de Google sur les stratégies dites de « copy-acquire-kill » lors de l’audience qui se tiendra demain.

Tim Cook - Audience antitrust Apple

Tim Cook apparaîtra aux côtés du PDG de Google/Alphabet, Sundar Pichai, du PDG de Facebook Mark Zuckerberg et du PDG d’Amazon Jeff Bezos pour discuter des allégations de concurrence déloyale devant la House Judiciary Committee. Les membres du comité décideront de la ligne à suivre et des questions à poser aux dirigeants de ces entreprises.

Selon les dernières nouvelles, les accusations pourraient concerner principalement la pratique dite de « copy-acquire-kill » qu’Apple, Google, Amazon et Facebook ont ​​adoptée ces dernières années.

Dans la pratique, ces grandes entreprises supprimeraient la dynamique du marché libre en acquérant et en fermant des sociétés plus petites. Les produits commercialisés par les sociétés acquises sont alors généralement absorbés par la plus grande entreprise. Ces opérations intègrent souvent aussi les données des clients de l’entreprise acquises, augmentant de plus en plus le pouvoir des grandes entreprises.

Surtout sous la houlette de Tim Cook, Apple a poursuivi une stratégie de petites acquisitions, souvent dictée par la nécessité de faire venir à l’entreprise les meilleurs experts d’un certain secteur. Cependant, bon nombre de ces acquisitions concernaient les améliorations de Siri ou la réalité augmentée, qui pour le moment ne soulèvent pas de problèmes de concurrence.

Nous en saurons plus demain lors de l’audition de chaque dirigeant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom