La Linux Foundation a annoncé le lancement d’une nouvelle initiative de santé qui exploite également les technologies open source d’Apple et de Google pour activer les fonctionnalités de notification d’exposition.

Linux Foundation

La Linux Foundation Public Health Initiative (LFPH) utilise plusieurs technologies open source, y compris celles créées par Apple et Google pour aider à lutter contre le COVID-19.

LFPH comprend Cisco, doc.ai, Geometer, IBM, NearForm, Tencent et VMWare. Ensemble, ils ont lancé deux projets de notification d’exposition : COVID Shield et COVID Green. Ces deux applications sont disponibles aux États-Unis, au Canada et en Irlande. Elles utilisent l’API de notification d’exposition Apple et Google.

Dan Kohn, directeur général du projet, a déclaré :

« Pour catalyser ce développement open source, Linux Foundation Public Health construit une communauté mondiale de sociétés de pointe en matière de technologie et de conseil, avec l’aide des autorités de santé publique, des épidémiologistes et d’autres spécialistes, des experts en confidentialité et en sécurité et des développeurs individuels.

Nous sommes ravis de lancer deux projets open source importants et nous pensons que notre fonction d’union et de collaboration entre diverses réalités peut être importante dans la lutte contre la pandémie. »

Le COVID Shield, développé par une équipe de bénévoles travaillant pour Shopify, est en cours de lancement au Canada, tandis que le COVID Green a été développé par l’équipe NearForm à la demande du gouvernement irlandais. Les deux applications sont toujours disponibles pour les autorités sanitaires du monde entier, grâce aux fonctions de personnalisation nécessaires pour créer des applications de suivi des contacts spécifiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom