Après TikTok, LinkedIn fait savoir que l’accès continu de son application au Presse-papiers sur l’iPhone va être supprimé. Cette décision fait suite après qu’un utilisateur ait mis en lumière de cette pratique de confidentialité apparemment invasive.

LinkedIn

Comme le rapporte ZDNet, LinkedIn a déclaré que ce comportement était un bug et que l’accès au Presse-papiers sur l’iPhone a été activé pour effectuer une “vérification d’association” entre ce que l’utilisateur écrit à ce moment et ce qui est présent dans le son presse-papiers. Le CTO de la société Erran Berger n’a pas expliqué pourquoi cette vérification était nécessaire même sans raison valable, ajoutant seulement que l’accès continu au presse-papiers à chaque fois qu’une touche est enfoncée est un bug qui sera bientôt résolu : « En tout cas, nous ne stockons ni ne transmettons le contenu des notes à des tiers. »

Le comportement de l’application LinkedIn a été découvert grâce à une nouvelle fonctionnalité iOS 14. Celle-ci se destine à avertir les utilisateurs lorsqu’une application accède au Presse-papiers. Cette fonctionnalité a permis aux utilisateurs de repérer les comportements douteux de diverses applications qui semblent copier le contenu du presse-papiers à chaque pression sur un bouton. Une mise à jour corrective devrait être publiée dans les prochains jours.

Même Reddit dit avoir résolu un problème qui provoquait la lecture continue du Presse-papiers sur l’iPhone. Pour les deux applications, le doute demeure que, sans iOS et l’avertissement d’accès au presse-papiers, ces “bugs” n’auraient jamais été corrigés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom